Lavoncourt

logo du site
  • Lavoncourt
  • Lavoncourt

Accueil du site > Pages Annexes > Un certain nombre de zones blanches... lire la suite

Un certain nombre de zones blanches... lire la suite

Les droits des femmes et des familles en visio-service Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires. subsistent et de nombreuses femmes et familles ne peuvent accéder à ses services. Une raison suffisante pour que le CIDFF, soucieux d’être présent au cœur des territoires, de se rallier au dispositif de bornes visio-services initié par le Conseil Régional depuis quelques années. Le projet sera porté en Haute-Saône par la directrice Sylvie Seigneur qui mettra ainsi à disposition du public une juriste pour répondre aux préoccupations des familles.

La connexion à la borne visio-services au Relais de Services Publics, rue du Tire-Sachot à Lavoncourt, sera effective dans le courant du troisième trimestre 2015 ou les personnes concernées pourront se renseigner.

Chargée de la coordination des CIDFF en Franche-Comté, Mme OBERSON explique les missions confiées à ces comités :

« Les CIDFF de Franche-Comté sont des associations (loi 1901) qui appartiennent à un vaste réseau associatif national, implanté sur 111 départements en France et coordonné au plan national par le CNIDFF. Notre mission est de favoriser ce que nous appelons « l’accès aux droits » des femmes et des familles et de promouvoir par différents biais la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Nos objectifs visent ainsi à réduire les inégalités qui subsistent et dont sont victimes les femmes sur différents plans de leur existence (rémunération, temps partiel subis, pensions de retraite, violences conjugales, accès aux responsabilités professionnelles et politiques …).

Quels types d’informations juridiques intéressent les familles ?

« Pour une grande part, les préoccupations juridiques relèvent du droit de la famille (46% des demandes sur plus de 6 000 entretiens conduits par les juristes des CIDFF en 2014 au plan régional). »

Des préoccupations sur les conséquences des divorces et des ruptures conjugales pour les couples non mariés : est-il possible de rester dans le logement familial pendant la procédure de divorce, puis-je quitter le domicile ? Comment les dettes vont être partagées ?

Les conséquences de la rupture du couple à l’égard des enfants : Pourrai-je bénéficier d’une pension alimentaire ? Qui sera détenteur de l’autorité parentale ? Dans quelles conditions les droits de visite et d’hébergement seront-elles fixées ? Après le divorce, nous ne sommes pas d’accord concernant le choix de l’établissement scolaire de notre enfant. Quels sont mes recours ?

Les juristes répondent-ils à d’autres questions des familles ?

« Oui, bien sûr, sur les droits et procédures (Comment accéder à la justice par exemple ?), mais aussi sur les droits patrimoniaux de la famille ou encore sur le droit pénal (par exemple en cas de violences conjugales)…

Contact : CIDFF de la Haute-Saône, 20 rue Didon à VESOUL - 03 84 76 32 38 – cidff70-secretariat@laposte.net



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF