Lavoncourt

logo du site
  • Lavoncourt
  • Lavoncourt

Accueil du site > Actualité > 2015

2015

Décembre : La dernière randonnée entre histoire et décors de Noël

Par une météo plutôt inhabituelle à cette époque mais ô combien favorable, plus de 40 marcheurs de l’Amicale ont pris par au dernier rendez-vous de l’année au départ de Tincey.

Un départ très féérique devant la fontaine hantée par les silhouettes de "la Reine des neiges", décor forçant l’admiration des présents et choisi par les bénévoles de "Tinc’activ" et la municipalité à l’occasion des fêtes.

Avant le départ, Denis Chevalier, responsable de la section, rappela que "c’est le maître d’hôtel de la comtesse de Mérode du château de Ray qui a hérité du village de Tincey en 1725". Passage ensuite devant le terrain d’aviation pour ULM (homologué par Saint Adrien) et l’église (1749) qui fait partie de la route des retables tout comme celui de Lavoncourt, commune ensuite sur l’itinéraire du jour...

A Mont-saint-Léger, tous ont admiré la crèche bien campée par les bénévoles à la fontaine dont le lavoir était surnommé "l’hôtel des bavardes". A Theuley, un peu plus tard, Jules Rimet était au cœur des discussions au moment de visiter une autre crèche, cette fois sous le porche de l’église.

Enfin le moment sportif et convivial trouva naturellement son prolongement autour du vin chaud et des friandises proposés par l’association "Tinc’activ" sous le chapiteau installé à côté de la fontaine. La prochaine randonnée aura lieu samedi 23 janvier, jour de la crémation des sapins et de la soirée organisée par les footballeurs du club local.
Contact : Denis Chevalier 03 84 77 04 79.

Décembre : Partage et émotion au foyer-logement

Après le repas des familles, c’est un autre moment « plus festif » attendu des résidents du foyer-logement à l’approche de Noël. Un moment « de partage et d’émotion » avec les chants interprétés par le groupe « La clé des chants » de l’Amicale et notamment ceux connus des hôtes de l’établissement qui se sont vite laissés entraîner à chanter eux-mêmes : Etoile des neiges, les amants de St Jean, Félicie, prendre un enfant par la main et …bien sûr au répertoire « mon beau sapin » et « Petit papa Noël » précédant d’ailleurs son arrivée et la distribution de cadeaux à chacun… « Raymonde », l’une des aînés de l’établissement, a même dansé la valse sous les applaudissements des invités : le personnel et les élus et membres du Centre intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri.

Ce moment et ces échanges des plus chaleureux se sont prolongés autour du verre de l’amitié et des gourmandises préparés par la cuisinière de l’établissement.

Décembre : Un commerce de proximité à l’honneur

Fort du succès de l’année précédente, le groupe Casino à reconduit l’opération « marée » à la veille de Noël. Superbe étal « digne d’un port breton » à même le trottoir devant la supérette Casino du village tenue par Denise et Luc Troncin : Poissons divers mais aussi huitres, coquilles St Jacques, moules et autres crustacés d’une fraîcheur exemplaire. « On se croirait au bord de la mer ! » commentaient les clients, ravis de trouver « ces produits si près de chez eux ».

De fait, durant deux jours, les clients sont venus nombreux de Lavoncourt et des villages alentours à la satisfaction des gérants mais aussi de Pierre Carrasco et Patrick Fernandes, managers du groupe. « C’était encore mieux cette année… » se réjouissent-ils.

Partenaire de l’Association des Maires Ruraux de France, le groupe Casino fait ainsi la démonstration du bienfondé du commerce de proximité en milieu rural.

Décembre : Belle leçon de solidarité à l’école maternelle

Sur un module des plus motivants pour les petits et tout petits de sa classe maternelle, maîtresse Damienne Staiger a appris aux enfants l’entraide et la solidarité…Ainsi dans le prolongement de son travail « autour de l’album « Blanc bonhomme de neige », elle a préparé avec eux un petit spectacle que les enfants, costumés à souhait, ont présenté à leurs parents.

Ils y ont mis tout leur cœur d’ailleurs pour « aider le bonhomme de neige tout blanc qui passe bien inaperçu sur fond blanc. Tous l’ont aidé à retrouver le sourire et des couleurs grâce à ses amis. Il est vrai que le Père Noël vêtu de rouge est plus facile à identifier ! ».

L’après-midi s’est prolongé avec le partage du goûter tout en félicitant les enfants pour leur belle prestation.

Décembre : Le Père Noël au foyer-logement

Moment de fête et de convivialité au foyer-logement, d’émotion aussi parce qu’évoquant tant de souvenirs aux résidents : Le Père Noël a fait halte dans l’établissement au moment du repas. Il a remis à chacun un « cadeau de Noël » bien apprécié commandé par le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri.

Décembre : Succès du marché de Noël

L’association des parents d’élèves du pôle éducatif organisait un marché de Noël le dernier jour d’école de l’année 2015… autant de raison de donner à l’établissement un air de fête, d’enthousiasme et de gaieté avant de partir en « vacances de Noël ». Pour les écoliers, la journée a commencé par la venue du Père Noël et l’après-midi, ce sont les parents qui sont venus « faire le marché » installé à la salle polyvalente sur le créneau notamment des activités liées aux nouveaux rythmes scolaires à partir de 15 h 30. Pour ce temps de rencontre, animateurs du périscolaire et bénévoles de l’association portant le bonnet rouge de Père Noël, enseignants ont accueilli les parents « venus nombreux cette année ». Tous ont pu admirer et acheter les réalisations de leurs enfants, légitimement fiers de les accompagner, tant au cours des activités manuelles de l’école que des temps périscolaires.

A la buvette, d’autres bénévoles proposaient des gaufres ou des gâteaux réalisés par des parents… A l’issue, la présidente Valérie Reverchon, disait « sa satisfaction d’une bonne participation… les bénéfices viendront diminuer la participation des familles aux différentes sorties de l’école ».

Décembre : Evelyne Joly distinguée et honorée

Membre du bureau de l’Amicale où elle est notamment responsable de la section « histoire des villages » depuis 2009, Evelyne Joly a reçu la médaille d’honneur de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative, échelon argent, accrochée à la Préfecture par le secrétaire général Luc Chouchkaieff. Une distinction bien méritée au regard de son parcours, de son bénévolat et de son engagement dans la vie associative au service des autres, « la priorité de sa vie » assure-t-elle « toujours sans oublier la famille et les amis, les vrais ! »

Lorsqu’elle résidait à Paris, Evelyne Joly s’est engagée dans l’association Tourcom où pendant 11 années, bénévolement, elle s’est occupée de tourisme non seulement en France mais dans le monde entier.

Depuis qu’elle s’est installée à Tincey avec son mari André Joly, sa passion pour l’histoire, partagée d’ailleurs avec lui, « continue de grandir ». La curiosité aidant, elle n’en finit pas de faire des recherches « aux Archives Départementales, il y a toujours des choses à découvrir pour compléter ce que l’on connait déjà ! ».

C’est ainsi qu’en plus de l’Amicale, depuis 2005 Evelyne Joly est vice-présidente de la Société d’Agriculture Lettres Sciences et Art (SALSA), depuis 2006 Présidente de l’Association des Amis du Vieux Morey … Elle connaît par cœur l’histoire du Château de Ray-sur-Saône (Elle faisait partie des personnes ressources chargées de faire l’inventaire) et l’histoire de nombreux villages alentours dans lesquels, avec « sa » section de l’Amicale elle donne successivement des conférences.

Pour Jean-Paul Carteret, Président de l’Association « Evelyne fait partie de ces gens qui font la richesse et l’authenticité de nos territoires ruraux. Ils méritent vraiment d’être mis à l’honneur ». Toutes nos félicitations.

Décembre : Le Père Noël à l’école

Les écoliers l’attendaient tous…Le Père Noël est arrivé alors que toutes les classes étaient réunies à la salle de motricité. Des cris de joie l’ont accueilli malgré l’émotion et les frissons ressentis par les plus petits. Tous ensemble ont interprété quelques chants puis les enfants sont repartis dans leur classe où le Père Noël est ensuite venu apporter les cadeaux commandés par le Syndicat Scolaire et remis à chacun, on l’imagine, dans la joie et l’allégresse.

Décembre : Le Père Noël à la caserne des pompiers

A l’initiative de leur Amicale et de leur présidente Mélitine Flament, moment de fête et d’amitié ce samedi au centre de secours de Lavoncourt : l’ensemble des sapeurs-pompiers, leur conjoint(e), leurs enfants étaient conviés à partager « le goûter » de Noël. Et surprise !.... Chargé de cadeaux offerts par l’association, le Père Noël a enchanté et ravi les enfants, émus à souhait mais c’était bien de circonstance.

Tous ont partagé ce bien agréable moment en attendant les fêtes.

Décembre : Les familles rassemblées au foyer-logement

Tradition bien établie à présent : A l’occasion des fêtes de fin d’année, de Noël en particulier, le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri invite l’ensemble des enfants des résidents à fêter tous ensemble Noël. Pour Jean-Paul Carteret, président de la collectivité qui les accueille « Des résidents sont seuls parfois, n’ont pas ou plus de famille, c’est un moment privilégié où nous devons les entourer et partager notre affection, justement ne pas les laisser seuls… » Et c’est comme si, le temps de ce repas, l’établissement ne formait qu’une famille.

Dans la salle préparée par le personnel et décorée minutieusement depuis la veille aux couleurs de Noël, les résidents, entourés par leurs enfants pour les uns, contribuent au bonheur des autres tout en échangeant des souvenirs et partageant ce moment d’amitié chaleureux.

A la cuisine, depuis la veille aussi, le cuisinier et son équipe mettent les petits plats dans les grands, conscients que le menu et sa confection doivent être à la mesure de cette journée autrefois magique pour eux, où les enfants attendaient le Père Noël. Au diapason, l’ensemble du personnel, disponible et à l’écoute, a fait le lien entre tous durant ce moment des plus conviviaux.

Photos : Les familles rassemblées au foyer-logement

Décembre : Nouvelle vie pour l’ancien bureau de Poste

« Un peu à l’étroit où elle était … » Pascale Cécile, gérante du tabac-presse a fait l’acquisition du bâtiment qui appartenait au groupe La Poste au centre du village… et disponible depuis le transfert du bureau de Poste au Relais de Services Publics, rue du Tire Sachot.

Bâtiment traditionnel s’il en est mais que les habitants appellent toujours « La Poste », l’établissement retrouve vie et animation. « On revient à La Poste » disent d’emblée les amateurs cette de tabac, cigarette, journaux. Doté d’un parking adapté, le nouveau bureau de tabac est plus vaste et plus fonctionnel. « Et c’est tant mieux » se réjouissent en chœur Pascale Cécile et sa fille Claire en accueillant une clientèle fidélisée dont une partie « aime jouer ». Bien implantée, la Française des Jeux propose tous ses jeux et lotos « une aubaine pour les amateurs qui apprécient la proximité du dispositif ».

Et ce n’est pas tout dans ce domaine puisqu’il est désormais possible aussi de louer des DVD ou de faire des doubles de clés tandis que d’autres idées sont en réflexion. Plus tard, le bureau de Poste ne sera plus qu’une histoire … longue vie au bureau de tabac-journaux !

Décembre : Ces campagnols qui dérangent

Habitants naturels des champs, les campagnols ont leur place dans la nature et…dans la chaîne alimentaire avec des prédateurs tels la belette, l’hermine, le renard, le héron… Mais « avec eux, le problème est double » : l’espèce est très prolifique avec plusieurs portées par an et, de plus, elle provoque des dégâts sur leur lieu d’habitat, en particulier dans les luzernes et système à dominance prairiale. Terriers superficiels constitués de galeries avec des couloirs de circulation et dépôts de crottes abondent là où vivent les campagnols.

Pour y remédier la Fédération Régionale de lutte contre les organismes nuisibles de Franche-Comté (FREDON) organise des formations à l’intention des exploitants agricoles concernés. Il s’agit de proposer sur le terrain une maîtrise raisonnée des nuisibles.

Animée par Marilyne Fontanier, chargée de projet, une session de formation a rassemblé une quinzaine d’agriculteurs. Partie théorique à la mairie de Lavoncourt où chacun a appris « l’espèce, son comportement, son implantation dans les prairies et les cultures… » puis une partie, plus pratique, « dans les champs à Cornot ».

Décembre : Les pompiers fêtent Sainte Barbe

Bien dans la tradition, les sapeurs-pompiers du Centre de secours de Lavoncourt ont fêté leur sainte patronne… un temps fort de l’année où les pompiers se retrouvent « tout simplement pour partager un repas dans une ambiance de franche-camaraderie ». Le repas annuel auquel l’Amicale des pompiers convie les anciens pompiers et le maire de la commune - c’est la famille sapeurs-pompiers qui se réunit - s’est déroulé cette année au café du centre à Vauconcourt. Entre cohésion du groupe et partage d’un moment amical…vive Ste Barbe !

Novembre : Partage du savoir généreux

« Notre objectif est avant tout de nous retrouver, de rompre l’isolement, d’échanger et de créer… » assure Lucienne Oudot à l’origine de cette association « partage du savoir ». Ainsi, depuis de nombreuses années, dans un local attenant à l’ancien presbytère mis à disposition par la commune, elle retrouve chaque lundi « avec plaisir » le groupe de personnes venant d’une dizaine de villages et partageant cette l’envie.

En fonction de « ses passions, de ses savoir-faire, des ses talents », chacun(e) y va de son imagination, de sa volonté de créer et de faire, de son habileté aussi…sur des supports différents : tissus, bois, perles… Au fil du temps, la création force le respect : tissage, broderie, tapis, coussins, colliers, mangeoire, sacs… La convivialité étant de règle, les moments se terminent par le partage du goûter.

La générosité se concrétise encore avec, une fois par an, la vente des produits au gré d’une exposition fort prisée cette année…moment où le groupe a fait preuve de sa maîtrise de l’art culinaire en offrant gaufrettes, tuiles, gâteaux divers « maison » accompagnés de café, thé ou autres boissons. Le produit des ventes est remis au secours catholique, aux restos du cœur ou encore aux réfugiés touaregs en Afrique.

Novembre : La territorialisation des communes forestières

L’Association Départementale des Communes forestières de Haute-Saône, chère à son Président Jacky Favret, et l’équipe ONF de l’unité territoriale de Dampierre-sur-Salon se sont réunies en mairie de Lavoncourt dans le cadre de l’installation d’un réseau d’élus référents.

Au cours du précédent mandat, l’association départementale des Communes forestières de Haute-Saône a expérimenté cette fonction d’élu référent sur l’UT de Saint Loup. Représentant de l’association à cette échelle, il apportait une présence au plus près des communes adhérentes. Cette expérience étant concluante pour organiser les formations et pour assurer un relai entre les communes, l’association et l’ONF, pour diffuser des messages et des informations, pour faire remonter des besoins, ont décidé de généraliser l’organisation déconcentrée de l’association départementale en installant des élus référents à l’échelle de chaque Unité Territoriale ONF. Ainsi sur l’UT de Dampierre-sur-Salon, cette démarche repose sur un binôme composé de l’élu référent et Vice-président de l’association, Michel Albin et du chargé de mission des Communes forestières de Haute-Saône, Mickaël Poissonnet.

Cette réunion a permis d’une part au responsable de l’UT, Fernand Vuillemot, de présenter la forêt communale de son secteur géographique (superficie forestière, commercialisation des bois, aménagement forestier, travaux, etc.) et d’autre part, de présenter l’élu référent de l’UT de Dampierre, Michel Albin également président de la Communauté de Communes, ainsi que les différentes étapes d’installation de ce réseau.

Novembre : Les marcheurs de l’Amicale sur les bords de Saône

Symbole s’il en est de l’Amicale, la section randonnée de l’association compte actuellement près de 70 adhérents résidant dans … 31 communes différentes ! (L’Amicale fédère à ce jour 22 sections : 350 personnes venant de 89 communes). Accueillis par le maire de la commune, Jean-Paul Mauny lui-même nouvel adhérent, ces adeptes de la marche et de ces moments de convivialité étaient plus de 50 au départ de la « rando » de novembre à Recologne-les-Ray.

L’itinéraire a d’ailleurs débuté par la visite de ce bâtiment si particulier de la commune(17ème siècle). Il abrite à la fois la chapelle, la mairie et un logement. Peint en bleu, blanc et rouge « des couleurs bien de circonstance », le coq domine majestueusement le village.

L’occasion pour le responsable Denis Chevalier « toujours au fait de l’histoire locale » d’évoquer Jean Baptiste Patraud, moine, né à Recologne-les-Ray en 1751. Professeur de mathématiques de Napoléon à l’école royale de Brienne le Château (10), il est décédé à Villemoutiers (45) en 1817 après avoir été maire pendant de 1808 à 1815.

A Ray-sur-Saône ensuite, il fut question du bac tragique du 14 mars 1850 (situé à coté du pont actuel). Ce jour là - c’était la foire de Vellexon - vers 9 heures, 300 personnes pressées attendaient le bac pour traverser. Lors de son arrivée, beaucoup de personnes sont montées avec leurs animaux, Trop chargé, il a chaviré et 16 personnes ont péri. Ils venaient d’Aboncourt, Gésincourt, Villers-Vaudey, Francourt , Vauconcourt, Tincey, Vanne, Saint Marcel, Chargey-les-port, Fleurey-les-Lavoncourt, Ehous et Saudancourt (Vosges).

Le bac fut remplacé en 1875 par un pont qui fut détruit en 1940. Il a alors servi de 1940 à 1947 avant la construction du pont actuel.

De belles pages d’histoire tout en cheminant le long de la Saône, joyau du patrimoine naturel local.
La prochaine randonnée aura lieu samedi 12 décembre dans le secteur voisin de Tincey. Départ à 13h 45 devant le pôle éducatif de Lavoncourt ou à 14 h devant la fontaine de Tincey.
Contact : Denis Chevalier 03 84 77 04 79.

Novembre : Mutualisation et formation permanente des sapeurs-pompiers

Etre sapeur-pompier suppose de nombreuses heures de formation notamment en ce qui concerne les premiers secours, les secours à victimes, les interventions en équipe sur la route ou ailleurs...ensuite, le niveau de formation "doit être entretenu" assure Cyrille Bonnaventure, commandant du centre de secours de Lavoncourt.

Moniteur de secourisme depuis le mois de mai, le sergent Pascal Viellet, sapeur-pompier lui-même au centre propose régulièrement des formations de maintien et perfectionnement des acquis. "Il s’agit avant tout d’entretenir ses connaissances et ses compétences..." précise-t-il.

Ces séances s’adressent aux sapeurs-pompiers du centre de secours de Lavoncourt mais aussi à ceux des CPI du périmètre d’intervention de Fouvent-Saint-Andoche et Vauconcourt-Nervezain "une façon aussi de tisser des liens" en amont des interventions communes. Deux parties sont proposées pour ces formations, l’une plus théorique en salle, l’autre plus pratique sur des simulations concrètes.

Si la présence de sapeurs-pompiers est rassurante pour les populations, saluons leur engagement quasiment bénévole à leur service.

Novembre : Pascal Viellet, pompier formateur

Infirmier sapeur-pompier volontaire, le sergent Pascal Viellet est titulaire du diplôme de moniteur secouriste depuis mai. Il assure lui-même les formations aux différentes équipes de sapeurs-pompiers... un gage supplémentaire de qualité des interventions des sapeurs-pompiers.

En 2016, il fera bénéficier de ses compétences toutes les personnes qui souhaitent s’initier aux premiers secours.

Souhaitons qu’ils soient nombreux.

Novembre : Vivante Assemblée Générale de l’Amicale

« Vivante à l’image de l’association, dynamique et donnant vie à tout un secteur… » comme l’ont souligné les invités qui honoraient de leur présence l’assemblée, Fabienne Richardot, Conseillère Départementale ; Jean-Pierre Proudhon administrateur à la CAF et Jean-Louis Davot, Directeur des services de la FOL 70 qui a aussi noté « au fil des interventions des mots qui revenaient souvent : accueil, amitié, convivialité, laïcité et vivre ensemble, solidarité, lien social, cohésion sociale, intégration… ». Depuis sa création en 1985 à la périphérie de l’école, l’Amicale, au-delà de la découverte et la pratique régulière d’activités, c’est tout cela, en témoigne le dynamisme relaté par un diaporama photos (plus de 200 !) préparé par la dévouée Evelyne Joly saluée des applaudissements de la salle, avec l’aide des responsables de section : 22 cette saison et plus de 450 adhérent(es) qui viennent de plus de 90 communes différentes alentours.

L’assemblée générale, moment de la saison où les responsables, les bénévoles rendent compte de leur action aux adhérents, a permis à chacun de présenter ses activités hebdomadaires ou mensuelles, ses satisfactions « le plus souvent », ses attentes, sa lassitude parfois « l’attente de la relève ! » …

Comme les saisons précédentes, l’Amicale, ce sont aussi des rendez-vous annuels entre adhérents et avec le public « toujours festifs et sous le signe de la convivialité » et d’évoquer la soirée diaporama empreinte aussi de solidarité organisée régulièrement par Bertrand Mougin et la section photo, les moments « galettes des rois » offertes à chaque section, les soirées théâtre proposées par le vice-président Jean joly et sa section(700 spectateurs en février) et, cette année les jeux inter-villages qui, pour fêter les 30 ans de l’Amicale, ont assurément marqué une belle page d’histoire de l’association (voir encadré).

Président de l’Amicale depuis sa fondation, Jean-Paul Carteret a dit son plaisir, sa fierté aussi, « d’avoir travaillé avec des équipes différentes mais complémentaires et toujours dans le même sens, c’est notre force ». Il a remercié la CAF, la CC4R et les communes pour leur aide et leur soutien.

Validés par le vérificateur, Jean-Claude Roger, les comptes financiers présentés par Denise Colas et Marie-José Carteret ont été approuvés à l’unanimité.

Après renouvellement du tiers sortant, le bureau de l’association est le suivant : Jean-Paul Carteret (Président), Denise Colas et Jean-Joly (Vices-présidents), Françoise Riondel (Secrétaire), Marie-José Carteret (trésorière),Francine Riondel, Evelyne Joly, Denis Chevalier, Corinne Briot, Sandrine Faivre (Membres).

Une belle page d’histoire de l’Amicale :

les jeux inter-villages ont rassemblé durant deux jours 14 villages et plus de 200 participants sur le stade Jules Rimet. Durant l’AG, des photos réalisées par Bertrand Mougin et Pascal Chambellant, responsable et membre de la section photo ont attisé ces bons souvenirs des moments partagés en juin.

Au nom de l’association, Jean-Paul Carteret a remis le trophée à l’équipe victorieuse : la commune de Tincey représentée par son maire Denis Riondel et le président d’Anim’Tincey Pascal Chambellant…. Trophée que la commune remettra en jeu « sur ses terres de Tincey » le 20 août 2016.

Novembre : Moment intense de recueillement ce matin en présence des écoliers...

Prévenus peu avant, de nombreux habitants ont répondu présents à l’appel de la municipalité. Des commerçants ont fermé quelques instants pour assister à ce moment d’émotion, de compassion envers les victimes et leurs familles.

Novembre : 11 novembre :

A l’occasion de la cérémonie commémorative, en présence des anciens combattants, des sapeurs-pompiers, des écoliers du pôle éducatif, des habitants du village, nous avons présenté les QRcodes posés sur le monument et sur les tombes de soldats...Ceci dans le cadre du partenariat avec Orange représenté par Cyprien Mateos, directeur Régional, et Christian Blanchot, son adjoint.

Grâce au QRcode, les personnes disposant d’un smartphone peuvent obtenir des renseignements concernant le défunt, avec ou sans sa photo. Après la gestion numérique du cimetière, il s’agit, grâce au numérique, de pérenniser la mémoire des soldats disparus.

Bientôt un QRcode à l’entrée du cimetière pour indiquer le plan de l’ensemble.

photo 11 novembre 2015 :

Sur France 3 : http://france3-regions.francetvinfo...

Novembre : Le c(h)œur des enfants au monument

Comme à chaque manifestation commémorative, les enfants du village étaient présents le 11 novembre aux côtés des anciens combattants, des sapeurs pompiers du centre de secours, des habitants du village et des alentours…

Ensemble, dirigés par Corinne Briot, directrice du pôle éducatif, ils ont interprété le chant des partisans.

Novembre : Le plat des Régions s’invite à la cuisine

La section « Cuisine » de l’Amicale a repris ses activités pour la saison sous la houlette et les conseils de Gilles Saget, ancien professeur à l’Ecole hôtelière de Reims. Cette année, les cours de cuisine ont lieu à la salle des fêtes de Cornot.

L’animateur a fait le choix des Régions Françaises pour aborder différentes recettes au fil des mois à raison d’une séance mensuelle. Le programme a débuté par « noisette de porc à l’ardennaise et aux pruneaux », s’est poursuivi avec « Carbonnade de bœuf à la flamande »…prochain rendez-vous mercredi 18 novembre à partir de 19 h avec au menu « Cassoulet toulousain ».

Et comme chaque fois, mais c’est la tradition à la section, l’entrée est préparée par un ou deux adhérent(es) de la section « une façon aussi d’échanger des innovations et des pratiques culinaires au sein du groupe où la convivialité est de règle ».

Les personnes intéressées peuvent rejoindre le groupe.

Contact : Sandrine Faivre 03 84 67 05 98.

Novembre : Le diamant pour Bernadette et Henri Pillot

Rendez-vous était donné à la mairie de Lavoncourt : Famille et amis « la seconde famille » entouraient le couple « de diamant » au moment d’entrer « comme 60 années plutôt devant le maire ». Souvenirs, souvenirs… Bernadette Chapuis et Henri Pillot se sont mariés le 29 octobre 1955 à la mairie de Nantouard « fusionnée depuis à St Loup » près de Gray. Ensemble, ils ont choisi de fêter l’évènement …le 7 novembre 2015 ! « Pas un hasard, on vous l’assure, c’est aussi l’anniversaire de Bernadette, la jeune mariée. Son âge ? Chut !... »

Accueil chaleureux du maire, Jean-Paul Carteret qui « devant témoins », avec une pointe d’humour parfois, a mis en exergue le parcours « ici à Lavoncourt » du couple Pillot. « Nous nous sommes connus ici même en 1971, c’était mon premier poste d’instituteur, je rencontrais à la fois mon boucher et les parents de l’un de mes premiers élèves Jean-Michel, votre petit dernier ». Et de témoigner, depuis de « votre réussite professionnelle et de votre fierté bien légitime des trois enfants que vous avez élevés : Jean-Claude, Martine et Jean-Michel ». Six petits-enfants et cinq arrière petits-enfants « c’est la nouveauté depuis vos noces d’or » ont agrandi la descendance familiale. « Un autre est attendu ces prochains jours ! ».

Au-delà, le maire a tenu à saluer l’engagement public d’Henri Pillot « conseiller municipal durant 3 mandats, très engagé à cette époque dans le syndicat d’initiative et le fleurissement du village » et de son épouse, membre du bureau du Bel âge et auparavant responsable de la section gymnastique de l’Amicale. « Pas un hasard, selon le maire, votre sens de l’autre et du lien social, votre générosité aussi … c’est le sens de votre engagement dans la vie associative ».

Après la lecture de l’acte de mariage prononcé soixante années plus tôt, le maire a proposé au couple de prolonger encore la vie commune avec un nouveau mariage. Emu, Henri Pillot a remercié son épouse, ses enfants, sa famille, ses amis tandis qu’au nom des enfants, l’aîné Jean-Claude a surtout remercié « les amis d’être là » ! Eux qui résident loin sont soulagés de savoir leurs parents si bien entourés.

Les agapes se sont poursuivies dans l’ambiance que l’on devine à la salle des fêtes de Renaucourt.

Toutes nos félicitations.

Novembre : Cours de dessin et peinture

Avec un nouveau responsable, Gérard Benoît, et un nouvel animateur, Frédéric Fouilloux, la section dessin et peinture de l’Amicale a repris ses activités. Rendez-vous chaque jeudi matin, hors vacances scolaires, à 9 h 15 à la salle polyvalente du pôle éducatif...

Peintre autodidacte, Frédéric Fouilloux a commencé par le dessin et, au fil du temps, a poursuivi sa formation avec différentes techniques "dont l’aquarelle, le pastel, l’huile ..." Il a commencé son activité par l’enseignement a des enfants dans le cadre d’activités périscolaires et de centres de loisirs. Depuis une dizaine d’années, il enseigne et fait partager sa passion au sein d’associations ou de communes mais aussi dans son atelier vésulien.

Par son intervention chaque semaine à Lavoncourt, il souhaite "faire partager son plaisir et sa passion en découvrant l’art et la convivialité entre artistes".

Les personnes intéressées peuvent se renseigner auprès du responsable Gérard Benoit 03 84 92 67 61.

Novembre : Tarot ou belote…le jeudi !

Trois sections de l’Amicale donnent rendez-vous hebdomadaire à leurs adhérents : dessin-peinture, danse et… tarot-belote. Lancée au cours de la saison passée, cette section vient de reprendre ses activités autour du responsable Gilles Bouard « un passionné non seulement de tennis mais aussi de jeux de société ».

Il convie les passionnés « comme lui » à se retrouver le jeudi à 20 h 30 à la salle polyvalente du pôle éducatif et à partager un moment convivial autour du tapis. Belote ou tarot, c’est selon les goûts. Se munir de son jeu …

Contact : Gilles Bouard 06 76 44 05 34.

Novembre : Des loisirs près de chez soi

Comme à chaque période de vacances, le syndicat scolaire organise un accueil ouvert aux enfants dès l’âge de 3 ans, accueil « à la carte » avec inscription possible à la journée ou à la demi-journée, un ramassage desservant l’après-midi chacune des communes de résidence des enfants inscrits.

Un thème était proposé chaque semaine par la directrice Frédérique Tournoux et son équipe durant ces vacances de Toussaint : La forêt et Harry Poter. Et autour de ces thèmes des activités manuelles et plus ludiques, créatives et culturelles, des activités plus sportives « entrecoupées également de sorties (poneys, cinéma…) ont bien occupé la trentaine d’enfants accueillis au cours de la période. Plume à la main à l’intention de leurs parents et amis, les enfants ont réalisé des invitations au « bal des sorciers » qui devait clôturer une quinzaine de loisirs dans la gaieté et la bonne humeur.

L’organisation de l’accueil reçoit le soutien de la CC4R (transport), de la CAF et de la MSA avec les bons vacances.

Octobre : Un nouveau kiné s’installe

Avec l’arrivée d’Aneta Mroz, ce sont trois kinésithérapeutes qui exercent à présent à la Maison de Services Au Public (MSAP), rue du Tire Sachot.

Christophe Ruty, le plus ancien, a lancé le cabinet de kinésithérapie en 1989 dans un local attenant au foyer-logement de Lavoncourt. Bien vite, la patientèle est devenue trop importante et les locaux exigus... Au moment de la création du pôle de services, le Syndicat du Val Fleuri a intégré un nouveau cabinet, plus vaste sur 140 m2.

Charlyne Riondel l’a rejoint et s’est installée en 2013.

D’origine polonaise et après avoir exercé quatre années dans son pays natal, Aneta Mroz a fait le choix de travailler en France. Elle a débuté en 2013 à la maison de convalescence de Beaujeu et rejoint, à présent, le cabinet de Lavoncourt "pour travailler à trois". Les locaux sont adaptés et "j’ai plaisir de travailler en équipe" assure la nouvelle "kiné" qui réside à Ray-sur-Saône. Le secrétariat est assuré depuis 2001 par Corinne Monnet.

Rappelons que le bâtiment abrite non seulement des services de santé (kinésithérapeutes, infirmiers, opticienne) mais aussi des services publics et au public : La Poste, le point visio-services (connecté à Pôle Emploi, la CAF,la MSA, la CPAM, le CIDFF) ainsi que les permanences d’ELIAD, de l’assistante sociale, de la mission locale ou encore la bibliothèque gérée par l’association "Bibliothèque pour tous".

Nous souhaitons bonne installation à Aneta Mroz.

Octobre : Que la nature est belle !

Entre étonnement et surprise, enthousiasme et admiration…le public, nombreux, s’est régalé tout au long de la soirée culturelle « entre faune et flore » organisée à l’Egayoir de Francourt par Bertrand Mougin, responsable de la section photo de l’Amicale. Fabrice Cahez et Jacques Tournel, ses complices professionnels de la photo animalière, ont su admirablement faire partager leur passion et leur vécu, leurs aventures aussi, près de chez eux « Vôge Saônoise » ou très loin « le Bostwana sur le continent africain » avec une conclusion commune : « la nature est belle partout, protégeons-la ».

Avec charme et poésie parfois, alliant le mot juste au regard de la nature et de l’animal tout en commentant leurs diaporamas « des vues magnifiques » …Fabrice Cahez et Jacques Tournel ont rapidement capté l’attention de tous, les entraînant dans cette magie de la rencontre avec la nature et la vie des animaux. Un vrai régal !

Régal aussi, le repas convivial proposé par Aurélie Monnot et son équipe de l’Egayoir pour cette soirée, soutenue par des communes alentours et placée sous le signe de la solidarité : les bénéfices de la soirée seront intégralement versés à l’IME de Luxeuil où est scolarisé le fils d’Annabel et Bertrand Mougin.

Octobre : La rando fait des adeptes

Forte de nouveaux adhérents cette saison, la section randonnée de l’Amicale compte plus de 60 marcheurs. "La discipline fait de plus en plus d’adeptes" se réjouit Denis Chevalier, le responsable de la section.

Après la sortie mémorable à Strasbourg fin septembre, les marcheurs avaient rendez-vous à Dampierre-sur-Salon pour la troisième sortie de la saison. Plus de 40 étaient au départ, place Charles Couyba. L’occasion pour Denis Chevalier de rappeler l’engagement dans la vie publique du personnage, homme politique, "né à Dampierre le 1er janvier 1866, maire de sa commune durant 14 ans qui fut aussi conseiller général, sénateur, ministre... En 1926, il était directeur de l’école nationale des arts décoratifs de Paris, président d’honneur de la SACEM..."

Le groupe a pris la direction de Vaite le long de la D70 avant de se diriger vers Autet où les marcheurs ont traversé le pont du Salon sur le chemin du retour "un peu plus de 10 km" pour cette édition d’octobre.

Octobre : Les jardins s’invitent à la semaine bleue

« Quel personnage ce Roland Motte ! » pensaient à l’unisson les participants au traditionnel repas offert par le Centre Intercommunal d’Action Sociale aux personnes âgées de plus de 60 ans résidents des 9 communes adhérentes au Syndicat du Val Fleuri. A l’humour bien trempé « très bio », le jardinier de France Bleu, leader du groupe OGM a parfaitement répondu à l’attente et à l’enthousiasme du public « vite au diapason », battant des ailes (les bras) pour imiter les oiseaux ou tirant la langue lorsqu’il s’agissait de limaces « ces animaux qui hantent les jardins ».

En guise d’apéritif, Roland Motte a d’abord répondu à quelques questions « de jardiniers amateurs » présents dans la salle (taille, enrichissement de la terre, exposition…). Au cours du repas servi par le restaurant « l’Etape » de Lavoncourt, avec son groupe, il a ensuite entraîné les convives à faire « un tour » dans le jardin au fil de chansons de sa composition. Les invitant au voyage des Suchaux dans le haut Doubs à Vittel où il réside et cultive son jardin aux multiples expériences, il évoque tour à tour les géraniums, le purin d’ortie, les légumes, les animaux…

Si sur scène, le groupe s’est bien amusé, le public en a bien profité et partagé ce moment de détente et de convivialité tout en poussant la chansonnette.

Octobre : Semaine de l’innovation publique

Semaine de l’innovation publique, le CIAS du Val Fleuri lance un nouveau service "connecté" à la borne visio-services : les droits des femmes et des familles (égalité homme-femme/ entre femme/promotion de l’égalité...). La Présidente du CIDFF, Nicole Charles- Cottereau, a présenté le dispositif départemental avec 4 points "numériques" en Haute-Saône dont un au RSP de Lavoncourt. Une fois par semaine (mardi) sur rendez-vous, une juriste répondra à distance aux personnes en difficulté : droit pénal, droit du travail, problème de couple, pension alimentaire, liquidation des biens... C’est un nouveau partenaire à la borne visio-services après Pôle emploi, la CAF, la MSA, la CPAM.

Octobre : Fleurissement

Palmarès des villages fleuris à la Région Franche-Comté présidé par Marie-Guite Dufay, présidente de Région et Eric Houlley (Président du Comité Régional du Tourisme)... Lavoncourt, décroche la deuxième fleur !

Merci au Conseil Municipal pour son engagement, aux employés communaux pour leur implication et leur volonté de bien faire, aux habitants du village pour leur participation, aux bénévoles et un merci particulier à Claudine Salomon pour son dévouement personnel à la cause du fleurissement et de l’embellissement du village. Cette distinction honore le village, elle est partagée par tous.

Octobre : A pied de l’école au château de Ray

Les écoliers CE2 et CM du cycle 3 du pôle éducatif ont participé à la semaine de la randonnée organisée par l’USEP… Dans ce cadre, ils ont pris la direction du château de Ray-sur-Saône, fort de son nouveau statut puisqu’il est désormais propriété de département et attire de plus en plus de monde, d’où la tentation des enfants attirés par son histoire.

Accompagnés de leurs maîtresses Corinne Briot et Sandrine Chabod ainsi que de quelques parents, ils sont partis par le chemin de la prairie, ont rejoint Theuley puis Tincey avant de traverser « le bois de la Comtesse » pour atteindre Ray-sur-Saône et pique-niquer au bord de l’eau.

L’après-midi, ils ont visité l’extérieur du château avec le guide Pascal Brunet découvrant ainsi le magnifique parc riche d’arbres séculaires et parfois légendaires.

Octobre : CONFERENCES ET VISITES AU PROGRAMME DE LA SECTION HISTOIRE DES VILLAGES

La section « Histoire des villages » de l’Amicale de Lavoncourt a repris des activités.

Les plus fidèles étaient présents à la réunion de mise en place du programme de la saison 2015-2016. Des conférences sont prévues à Morey, Beaujeu, Mercey-sur-Saône, Theuley… Les autres maires intéressés peuvent les contacter. Des visites du patrimoine seront organisées.

La saison a commencé par deux visites du château de Ray-sur-Saône le 17 septembre, l’une organisée à 10 heures, suivie d’un repas au restaurant l’Etape à Lavoncourt, la seconde à 15 heures et le soir une conférence a été donnée à 20 heures dans la salle municipale de Morey avec pour thème : « Nous sommes tous des collectionneurs de reliques profanes ».

En effet qui n’a pas conservé au fond d’un tiroir une mèche de cheveux de son enfant ? Qui ne s’est transformé en petite souris allant substituer sous l’oreiller la dent tombée pour la remplacer par une petite pièce ? Nombreux ceux qui ont conservé avec émotion ces précieux souvenirs, nous sommes tous des collectionneurs de reliques.

D’autres reliques tout aussi profanes, ont eu un destin extraordinaire. Que ce soit des os, des organes, un crâne, une dent ou des poils de moustache dérobés sur des lits de mort, des amateurs se sont approprié des parties de cadavres pour monter des collections peu banales. Certaines sont même exposées dans des musées, d’autres sont passées de main en main pour suivre leur chemin hors de leur sépulture et parfois de nos frontières.

Evelyne et André Joly inviteront leurs auditeurs à suivre la destinée peu commune de certains de ces « souvenirs » qui ont été dérobés, échangés, vendus pour la majorité dans le plus grand secret.

Conférence résultant d’une étude sérieuse et très documentée qui traverse l’histoire d’une façon curieuse et amusante. Aujourd’hui encore, certaines reliques tout à fait récentes se monnayent à tous les prix sur le net et les amateurs se les arrachent.

Une conférence gratuite, ouverte à tous, qui sort de l’ordinaire sur un sujet rarement abordé.

Octobre : La nature vue par des photographes de renom international

Rendez-vous annuel désormais traditionnel donné par Bertrand Mougin et la section photo de l’Amicale : une soirée caritative en lien avec la nature, cette année à la salle de l’Egayoir à Francourt samedi 17 octobre à partir de 18 h, animée par deux photographes animaliers Fabrice Cahez et Jacques Tournel…

« Je suis heureux de pouvoir partager ce qui est ma passion, et espère que vous aussi aurez du plaisir à contempler la beauté de la Nature… » assure Jacques Tournel tandis que pour Fabrice Cahez « Si son plaisir favori est de se lever très tôt pour partir sur la piste des mammifères carnivores, comme le renard, la martre ou le chat forestier, il apprécie également les heures d’affût aux oiseaux, passées en montagne, au bord de la rivière ou de l’étang et ensuite de faire partager sa passion ». Le décor est planté !...

Fabrice Cahez débutera la soirée avec « Vôge sauvage » évoquant la faune et la flore du Nord de la Haute-Saône puis, durant le repas qui suivra, Jacques Tournel, d’origine suisse, contera les images réalisées « en face » des derniers éléphants du Bostwana.

Soirée magique « la barre de l’édition 2015 est placée haute ! » pour les passionnés de flore et de faune comme l’est d’ailleurs Bertrand Mougin, responsable de la section autrefois chasseur, « une conversion facile » promet-il mais, en l’occurrence, un levier affectif et solidaire pour lui et son épouse : les bénéfices de la soirée seront intégralement versés à l’IME de Luxeuil où est scolarisé leur fils.

Coût de la soirée : Entrée 6 € - Entrée + repas 20 €.
Contact pour inscriptions : 06 81 15 03 35.

Octobre : Il y a deux cent ans, des empereurs à Lavoncourt ?…

7 octobre 1815

Dans une courte lettre écrite ce jour-là, un dénommé Clerc avertit un certain Monsieur Patrauld du passage à midi, de l’empereur de Russie et du passage prévu pour le lendemain, de l’empereur d’Autriche.

Monsieur Patrauld,

Je n’ai pu vous faire part du passage de sa Majesté l’empereur de Russie qui est arrivée à midi, son beau-frère l’a précédé de 2 heures, le tout sans être prévenu que 4 heures d’avance. J’ai l’ordre pour le passage du prince de Schwarzenberg qui passera demain matin, je ne sais à quelle heure, sa Majesté l’empereur d’Autriche doit passer dans la journée de demain, je ne sais à quelle heure, je ne sais pas non plus qui l’accompagnera.

Je vous salue

Clerc

Cette lettre, retrouvée dans le grenier du château de Ray-sur-Saône, par l’importance historique des faits relatés a piqué la curiosité de Philippe Pâris, dont un ancêtre du nom de Clerc tenait en 1815 le relais de poste de Lavoncourt. Au terme d’une enquête menée aux Archives départementales de la Haute-Saône, mais aussi au Service Historique de la Défense (SHD) à Vincennes, il a pu progressivement reconstituer les événements.

« Nous sommes après la bataille de Waterloo (18 juin 1815) : les armées coalisées contre Napoléon occupent la France et leurs chefs rentrent dans leurs pays respectifs, depuis Genlis près de Dijon, où ils ont assisté à des manœuvres le 5 octobre. Les rapports des gouverneurs militaires de Dijon et de Besançon, conservés au SHD, confirment parfaitement les faits relatés dans la lettre et leurs dates. Le Tsar Alexandre Ier est bien parti de Dijon, le 7 octobre, en direction de Bâle et passé à 11 heures à Gray. L’Empereur d’Autriche, François (père de Marie-Louise) est parti le 8 octobre en direction d’Innsbruck par Bâle, le prince de Schwarzenberg, commandant en chef, le 8 octobre pour la Bohême.

Mais quel était l’auteur de la lettre, son destinataire et le lieu de passage de ces empereurs ?

A Lavoncourt, situé sur la route impériale n°88 reliant Avallon à Combeaufontaine, en passant par Dijon, se trouve à cette époque un relais, dont le maître de poste est Henry Clerc. Il est aussi aubergiste et maire intérimaire de la commune. Sa signature en tant que maire est la même que celle de la lettre. M. Patrauld, est maire-adjoint de Ray-sur-Saône, dont le maire est le Comte de Marmier (Philippe-Gabriel, fait Comte d’Empire par Napoléon) ; M. Patrauld est intendant du château (où a été retrouvée la lettre). Clin d’œil de l’histoire : son frère est l’ancien professeur de mathématiques de Bonaparte au collège de Brienne. Une étape du Tsar, « voyageant sans suite et dans une espèce d’incognito », vers midi au relais de poste de Lavoncourt, ce 7 octobre 1815, est donc tout-à-fait plausible.

Grâce à tous ces indices, le mystère de cette lettre s’éclaircit. Henry Clerc fait porter un message à M. Patrauld faisant office de maire de Ray- sur-Saône, pour l’informer du passage de ces visiteurs de marque.

Des recherches sont en cours auprès des Archives autrichiennes de Vienne, pour savoir si les passages de l’Empereur d’Autriche et du Prince de Schwarzenberg ont bien eu lieu à Lavoncourt, le 8 octobre comme annoncé.

Aujourd’hui, une partie du bâtiment toujours présent du relais de poste, est occupée par le restaurant l’Etape, qui pourrait s’appeler avec raison « L’Etape des Empereurs »…

Octobre : Le jeudi, c’est qi gong

La section qi gong de l’Amicale a repris ses activités pour la saison 2015-2016.

Gymnastique traditionnelle s’il en est, le qi gong, chi gong ou chi kung, est une science de la respiration, fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale. Elle associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration...

Rendez-vous est donné chaque jeudi à 18 h 30 à la salle polyvalente de la mairie avec l’animateur Alain Moritz. Les adeptes, de plus en plus nombreux, se retrouvent vraiment avec plaisir pour pratiquer la discipline "de tout âge", ce qui en fait une véritable activité intergénérationnelle au sein de l’association.

Les personnes intéressées peuvent contacter la responsable Monique Jeantou 03 84 92 04 05 ou 06 85 16 78 79.

Octobre : Nouvel animateur à la section œnologie de l’Amicale

La section œnologie de l’Amicale a repris ses activités pour la saison 2015-2016 avec une sortie à la foire aux vins (ER du 3/10).

Le prochain rendez-vous pour celles et ceux qui souhaitent adhérer à la section cette année est prévu mardi 13 octobre à partir de 19 h 30 à la salle polyvalente de la mairie de Lavoncourt. La soirée sera animée par Ludovic Cudrey, sommelier, propriétaire du restaurant "Les 5 sens" à Vesoul.

Nouvel animateur et nouvelle formule à découvrir...

Contact et inscriptions impératives auprès des responsables Laetitia Dupont (06 07 57 12 17) ou Bertrand Mougin (06 81 15 03 35) avant le 9 octobre

Octobre : Week-end culturel et sportif pour les randonneurs de l’Amicale

Heureuse coïncidence de calendrier, la randonnée mensuelle organisée durant l’été par la section randonnée de l’Amicale à Strasbourg sur un week-end a permis aux participants à la sortie ce week-end de vivre un moment exceptionnel : fêter les 1000 ans d’une cathédrale de la ville.

Près d’une cinquantaine, accueillis par le responsable Denis Chevalier, étaient ainsi au départ du bus direction la capitale alsacienne "chargée d’histoire". Aussitôt installés, première découverte de la ville avant le dîner. Puis moment magique avec le son lumière projeté sur la façade de la célèbre cathédrale, au savant mélange d’art roman et d’art gothique tant la construction a duré dans le temps. Une musique bien de circonstance en harmonie avec les couleurs et les images retraçant l’histoire de l’édifice étalé sur un millénaire. Un voyage mémorable dans le temps !...

Au programme du dimanche matin : une randonnée de quelques kilomètres conduite et expliquée à travers les espaces naturels jusqu’au centre de la ville. Grand moment culturel ensuite avec le guide "Camille" et son humour pétillant pour raconter l’histoire de la cathédrale, celles de sites de la ville, les artères romaines, la petite France et ses origines...

Quartier libre ensuite avant le retour et le "passage obligé" par une cave. Un nouveau moment de découverte "des saveurs cette fois" et des vins alsaciens autour d’une table bien garnie où le traditionnel accueil chaleureux fut confirmé et apprécié.

Détente et loisirs étaient aussi au programme du week-end apprécié au point que tous sont prêts à recommencer.

Septembre : Œnologie : La foire aux vins en préambule

Comme l’année précédente, la section œnologie de l’Amicale a débuté 2015-2016 par une sortie à Devecey et une dégustation guidée et commentée par Yannick Postal qui anime le groupe depuis quelques années. Propriétaire de la cave « Invino », il a accueilli près d’une cinquantaine de participants « qu’il retrouvait avec plaisir » à la sortie « qui lançait la saison » à la satisfaction des responsables Laetitia Dupont et Bertrand Mougin. Au-delà des découvertes gustatives, ce sont des moments « bien sympathiques partagés par les membres de l’association ».

La saison se poursuivra avec un nouvel animateur, sommelier lui aussi, Ludovic Cudrey, propriétaire du restaurant « les 5 sens » à Vesoul. Premier rendez-vous mardi 13 octobre à partir de 19 h à la salle polyvalente de la mairie à Lavoncourt. Contact pour les adhésions à la section et inscriptions à la soirée : Laetitia Dupont (06 07 57 12 17) ou Bertrand Mougin (06 81 15 03 35).

Septembre : Le journal Libération

Le journal Libération, dans son édition du vendredi 18 septembre, sous la plume d’Amandine Cailhol a cité notre commune, son pôle éducatif, son pôle de services labellisé Relais de Services Publics, ses commerces, ses artisans…. Merci à « Libé » de mettre en avant la ruralité et la réalité d’une qualité de vie rendue possible. A lire… http://www.liberation.fr/politiques...

Septembre : Le Recteur d’Académie, Jean-François Chanet, est venu à Lavoncourt visiter le pôle éducatif

Le Recteur d’Académie, Jean-François Chanet, est venu à Lavoncourt visiter le pôle éducatif qui accueille les enfants de 11 communes. Des conditions d’accueil équivalentes aux enfants scolarisés en ville : une classe maternelle, 4 classes primaires et les installations sportives à la périphérie.

Dans le même bâtiment, il a pu remarquer le fonctionnement d’une ludothèque : accueil petite enfance des "nounous" ou parents accompagnant les tout petits de 0 à 3 ans qui se rencontrent, se socialisent, se préparent à entrer à l’école...

Il a noté l’engagement du syndicat scolaire dans la réforme des rythmes scolaires et mesurer "le bien fondé des ces activités périscolaires, véritable trait d’union entre la vie scolaire et la vie locale. Le PEDT (Projet Educatif De Territoire) a été signé à cette occasion.

Enfin, la délégation a salué le lien intergénérationnel symbolisé par l’accueil de la restauration scolaire au foyer-logement où les enfants partagent leur repas avec les résidents.

Septembre : Les droits des femmes et des familles en visio-service

Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires. Un certain nombre de zones blanches subsistent et de nombreuses femmes et familles ne peuvent accéder à ses services. Une raison suffisante pour que le CIDFF, soucieux d’être présent au cœur des territoires, de se rallier au dispositif de bornes visio-services initié par le Conseil Régional depuis quelques années. Le projet sera porté en Haute-Saône par la directrice Sylvie Seigneur qui mettra ainsi à disposition du public une juriste pour répondre aux préoccupations des familles.

La connexion à la borne visio-services au Relais de Services Publics, rue du Tire-Sachot à Lavoncourt, sera effective dans le courant du troisième trimestre 2015 ou les personnes concernées pourront se renseigner.

Chargée de la coordination des CIDFF en Franche-Comté, Mme OBERSON explique les missions confiées à ces comités :

« Les CIDFF de Franche-Comté sont des associations (loi 1901) qui appartiennent à un vaste réseau associatif national, implanté sur 111 départements en France et coordonné au plan national par le CNIDFF. Notre mission est de favoriser ce que nous appelons « l’accès aux droits » des femmes et des familles et de promouvoir par différents biais la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Nos objectifs visent ainsi à réduire les inégalités qui subsistent et dont sont victimes les femmes sur différents plans de leur existence (rémunération, temps partiel subis, pensions de retraite, violences conjugales, accès aux responsabilités professionnelles et politiques …).

Quels types d’informations juridiques intéressent les familles ?

« Pour une grande part, les préoccupations juridiques relèvent du droit de la famille (46% des demandes sur plus de 6 000 entretiens conduits par les juristes des CIDFF en 2014 au plan régional). »

Des préoccupations sur les conséquences des divorces et des ruptures conjugales pour les couples non mariés : est-il possible de rester dans le logement familial pendant la procédure de divorce, puis-je quitter le domicile ? Comment les dettes vont être partagées ?

Les conséquences de la rupture du couple à l’égard des enfants : Pourrai-je bénéficier d’une pension alimentaire ? Qui sera détenteur de l’autorité parentale ? Dans quelles conditions les droits de visite et d’hébergement seront-elles fixées ? Après le divorce, nous ne sommes pas d’accord concernant le choix de l’établissement scolaire de notre enfant. Quels sont mes recours ?

Les juristes répondent-ils à d’autres questions des familles ?

« Oui, bien sûr, sur les droits et procédures (Comment accéder à la justice par exemple ?), mais aussi sur les droits patrimoniaux de la famille ou encore sur le droit pénal (par exemple en cas de violences conjugales)…

Contact : CIDFF de la Haute-Saône, 20 rue Didon à VESOUL - 03 84 76 32 38 – cidff70-secretariat@laposte.net

Septembre : Les Opticiens Mutualistes partenaires d’Optique Solidaire

« Les lunettes solidaires…c’est assurément un nouveau plus pour le pôle de services du Val Fleuri et les habitants du secteur » se réjouit Jean-Paul Carteret, Président du CIAS, partenaire de la Mutualité Française et des Opticiens Mutualistes.

Labellisé « Relais de Services Publics » depuis sa construction au regard des multiples services proposés – services publics et au public mais également de santé – le pôle initié et construit par le Syndicat du Val Fleuri, rue du Tire Sachot a réservé un espace dédié aux opticiens mutualistes. Chaque vendredi, Ninon Hamama, opticienne, assure une permanence « symbole d’un vrai service de proximité à présent renforcé par l’accès à un équipement optique » en milieu rural. Dès la rentrée, elle pourra mettre en œuvre auprès de sa clientèle « le partenariat voulu par la Mutualité Française de Haute-Saône » avec Optique Solidaire « une association qui vise à améliorer la prise en charge optique des populations défavorisées en France. Son action est concentrée sur les personnes âgées de 60 ans et plus, bénéficiant de l’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé de l’Etat (ACS), et résidant en France métropolitaine ».

« Grâce à un Pass Lunettes reçu par sa complémentaire santé, le bénéficiaire peut avoir un accès facilité à une consultation ophtalmologique sans dépassement d’honoraires et une prise de rendez-vous sous 3 mois maximum » précise Florian Nurdin, opticien directeur à la Mutualité de Gray. « Il bénéficiera ainsi d’un équipement optique de qualité, de fabrication française, avec un reste à charge nul ou le plus faible possible, composé de verres progressifs Essilor et d’une monture à choisir parmi 11 modèles ».

Les centres Optiques Mutualistes de Gray et Vesoul participent également à ce projet afin de compléter ce dispositif. « Une action qui s’inscrit pleinement dans les valeurs mutualistes ».

Permanence chaque vendredi au RSP de 13 h 30 à 18 h 30. Contact pour rendez-vous 03 84 78 67 55.

Septembre : Deux nouvelles maîtresses au pôle éducatif

Peu de changement dans les effectifs pour cette rentrée scolaire au pôle éducatif de Lavoncourt : 111 élèves inscrits parmi lesquels cette année les 5 enfants de Volon, répartis dans cinq classes dont 5 en très petite section et 106 allant de la petite section de maternelle au CM2. Très peu également dans l’équipe éducative toujours dirigée par Corinne Briot qui accueille dans sa classe une partie des CM1 et les CM2 tandis que pour le cycle 3 Sandrine Chabod a dans sa classe les autres CM1 et les CE2.
Pour le cycle 2, Isabelle Baudu compte 7 CP et les CE1. Nouvellement nommée, Sabine Baumann qui travaille à mi-temps scolarise l’autre partie des CP et les enfants de grande section ; son mi-temps dans cette classe est assuré par Adeline Quet, nouvelle « maîtresse » également dans le groupe. Au cours de l’année scolaire 2014-2015, Sabine Baumann enseignait à Fouvent-le-Bas et Membrey tandis qu’Adeline Quet était à l’école maternelle Perrières à Gray. A toute les deux, nous souhaitons bonne installation…

Enfin au cycle 1, Damienne Staiger et Nicole Favret (ATSEM) accueillent en maternelle les enfants de très petite section, petite et moyenne section.

Septembre : Le jury suit l’évolution du fleurissement

Depuis plusieurs années, la commune s’est engagée dans divers aménagements, floraux ou non, pour améliorer le cadre de vie et la sécurité des habitants. Au départ, avec les conseils du CAUE, c’est ainsi que chacun des carrefours a été "repris" : création d’un rond-point à présent fleuri, cheminement piéton jusqu’à l’école, création de chicanes pour ralentir les véhicules...même le monument, autrefois au milieu d’une intersection, a été déplacé pour créer la place du souvenir.

Simultanément des bacs ont progressivement fait leur apparition et des massifs en pleine terre ont été créés à différents endroits du village qui compte plusieurs espaces verts près de la petite fontaine, espace de la Maréchale et des Valentins en direction de la gare, rue du Tire-Sachot... Le parc des roses est devenu un espace convivial et de détente fréquenté chaque jour, les touristes s’y arrêtent, les familles y accompagnent les enfants sur l’aire de jeux récemment aménagée.

Au fil des années, la commune a été citée, encouragée, a reçu une première fleur. Le jury régional suit l’évolution, mesure l’implication des habitants à leurs fenêtres, à leurs balcons, apprécie non seulement les fleurs et les couleurs mais aussi "la diversité, l’entretien, la prise en compte de l’environnement..." Toujours très impliquée Claudine Salomon, responsable du fleurissement dans les précédents mandats, apporte ses conseils et n’hésite pas à aider les employés communaux d’ailleurs très motivés. Cette année, les membres du jury régional, Annie Clochey, Audrey Tartaroli et Boris Susol, conduits à travers le village par le maire Jean-Paul Carteret, ont pris en compte quelques nouveautés : les plants d’osier à quelques endroits, le massif créé au cimetière "engazonné sur une grande partie" et les plus de 80 plants différents. La commune flirte peut-être avec la deuxième fleur... Réponse cet automne à l’hôtel de Région.

Août : La fête patronale retrouve des couleurs

Habitués à ces rendez-vous "de fête", les forains, nombreux cette année, qualifiaient de "belle fête" l’édition 2015 de la fête patronale au village.

Traditionnellement "fête de famille", reconduite d’année en année par le conseil municipal, celle-ci a pris bien des couleurs au fil du temps, bien aidée il est vrai cette fois par une météo des plus clémentes. Chacun avait le choix de ses distractions et des ses goûts. La synergie municipalité - association a permis de proposer un "programme pour tous".

Tout a commencé samedi par une randonnée organisée par l’Amicale. La soirée s’est poursuivie par un bal populaire animé par l’orchestre Atmosphère (Entrée gratuite). Et dimanche, le vide-grenier a lancé la journée dès le matin tandis qu’un concours de pétanque regroupait les "mordus de la discipline".

Enfants accompagnés des parents, jeunes et moins jeunes se sont "éclatés" avec les animations foraines diverses et complémentaires : manège enfantin, auto-tamponneuses, tir, pêche, loterie, grand balancier...La fête battait son plein pour le plaisir et le bonheur de tous ! Rendez-vous est déjà pris pour l’édition 2016 : dernier week-end d’août.

Photographies : fête patronale 2015

Août : Sympa le concours de pétanque

Au programme de l’animation du week-end « fête patronale », le concours de pétanque organisé et géré par Marcel Cavatz, membre du club local… Une douzaine de doublettes ont participé à plusieurs rencontres au cours de l’après-midi dans l’ambiance conviviale et festive que l’on imagine… des rencontres même pas perturbées par la chaleur intense qui régnait. « Il en faut davantage pour freiner les passionnés » !

Au final, ce sont Gaétan et Fabien qui ont remporté toutes leurs rencontres et donc le tournoi. Ils devancent Luc et Marcel, Christophe et Maxence, David et Yoyo, Annie et Eric, Jean et Gilbert…

Les licenciés locaux n’ont pas pu participer à ce tournoi amical…Ils participaient à une journée de championnat dont ils sont d’ailleurs rentrés vainqueurs.

Août : Visite surprise au vide-grenier

Par une température des plus estivales, tôt le matin dans le cadre de la fête patronale, les exposants se sont installés chemin de la Creuse et rue des Carrons...En quête de la pièce de collection manquante ou d’une occasion, parfois simplement pour se balader ou rencontrer tel ou tel, allant souvent d’un vide-grenier à l’autre, les visiteurs se sont succédés tout au long de la journée.

Visite surprise en milieu de matinée : des cavaliers conduits pas Denis Riondel ont attiré l’attention de tous sur leur passage d’un bout à l’autre de la manifestation.

Beaucoup ont pu profiter de la fête foraine et des animations toutes proches prolongeant ainsi l’après-midi dans une ambiance festive.

Août : Randonnée : Déjà des rendez-vous !

Le rideau est tombé sur la sa saison 2014-2015 des randonneurs de l’Amicale après l’ultime rendez-vous sur le circuit « gall’eau romain » dans le secteur de Membrey. Marche mais aussi histoire avec le lavoir du 19ème siècle, le pont qui enjambe le Vannon du 18ème ou encore la villa gallo-romaine « découverte par un piqueur de chemins vicinaux en 1838. Datant du 1er sièle avant JC, « cette villa avait trois parties : la maison du maître, le bâtiment agricole, le bâtiment des activités artisanales. Les pièces et rosaces qui formaient l’intérieur des rosaces venaient de Fouvent la Ville, de Fedry et de Morey ».

Histoire mais aussi environnement et nature avec la Saône, le chemin de hallage au port de Savoyeux…

Le beau temps a donné à cette dernière randonnée « toujours conviviale » un air de vacances partagées par un groupe enthousiaste à l’idée de se retrouver pour la saison 2015-2016. Le responsable Denis Chevalier a déjà donné deux rendez-vous :

- Samedi 29 août pour la reprise traditionnellement le jour de la fête patronale

- Samedi 19 et dimanche 20 septembre pour une sortie randonnée « à la découverte de Strasbourg ». Coût pour la sortie 55 à 60 € en fonction du nombre d’inscrits (transport + demi-pension).

Contact : Denis Chevalier : 03 84 77 04 79.

Août : Fête patronale et fête foraine

Traditionnelle s’il en est, la fête patronale, synonyme d’amusements et de gaieté le plus souvent en famille, est associée à la fête foraine. Rendez-vous est donné cette année le dernier week-end d’août : manèges enfantins, auto-tamponneuses, tir mais aussi bal populaire…

Au programme du week-end : Samedi 29 août randonnée pédestre (départ à 14 h devant le pôle éducatif – Contact Denis Chevalier 03 84 77 04 79) puis soirée dansante sous chapiteau animée par l’orchestre Atmosphère (Entrée gratuite).
Restauration possible sur place.

Dimanche 30 animation non stop avec le vide-grenier (Réservation des emplacements auprès de Bernadette Cavatz (03 84 92 60 88) et concours de pétanque (Inscriptions sur place à partir de 13 h).

Juillet : Le 14 juillet dédié aux enfants

La fête nationale 2015, année de l’inauguration de l’aire de jeux, fera date dans la mémoire des enfants du village...

La manifestation a débuté au monument en présence du secrétaire général de la Préfecture, sous-préfet pour la circonscription, Luc Chouchkaieff, de Fabienne Richardot, conseillère départementale, des sapeurs-pompiers et des habitants de la localité. Après le lâcher de ballons offert aux enfants puis le dépôt de gerbe, tous ont chanté en chœur la Marseillaise avant que le maire, Jean-Paul Carteret ne rappelle "les valeurs fondamentales de la République, valeur de liberté, d’égalité, de fraternité qui font la richesse de notre démocratie et sont les conditions du vivre ensemble..."

Des propos repris ensuite par le représentant de l’Etat à l’issue de l’ouverture de l’aire de jeux tant attendue des enfants. Aménagé dans le parc des roses dont il devient un atout supplémentaire, cet espace dédié aux enfants de 2 à 10 ans leur offre aventure, recherche de l’équilibre, de performance...la possilité de grimper, sauter, glisser dans des postures aussi différentes les unes des autres. Les enfants se sont vite approprié le site réalisé avec un don de Thèrèse "très attachée à son village natal" et Herbert Schimetscheck, l’aide de l’Etat (DETR) pour un coût total HT de 20471 €. (Coût pour la commune : 9330 €).

Ce fut l’occasion pour le maire de rappeler l’histoire de ce parc autrefois "dépendance du château, acheté par la commune dans les années 80, baptisé parc des roses parce que trois voisines se prénommaient Rose (clin d’œil à l’histoire). Dans les années 2000, la municipalité a décidé d’en faire un parc d’agrément ouvert au public. Le mur d’enceinte a été démoli puis reconstruit par des jeunes dans le cadre de chantiers internationaux. Un cheminement piétonnier a été réalisé, tables et bancs installés tandis que les espaces ont été fleuris, des arbres éclairés et mis en valeur...inspirant détente, loisir, rencontres.

Juillet : Fans de pétanque

La chaleur n’empêche pas de jouer, foi de « pétanqueur » ! Près d’une cinquantaine de joueurs ont pris part au concours organisé dans le cadre des animations traditionnelles le jour de la fête nationale. Il faisait plus de 35° sur l’aire de jeux !

Pas d’élimination directe, mais un tournoi sous la forme de poule où chaque doublette a participé à quatre rencontres pour un total de points sur l’ensemble de l’après-midi. Une organisation parfaite qui a vu la victoire de la paire François Marceaux (Vereux) – Christophe Plai (Membrey) devant le couple Annie et Eric Chignardet (Vesoul) et les deux jeunes Paul Barbier et Youyou (Lavoncourt).

Entre chaque partie, il faisait bon se rafraîchir et, à la buvette, les bénévoles n’ont pas chômé !

Juillet 2015 : Accueil de loisirs : les enfants s’éclatent…

« Au centre, le temps passe vite !... » Pas le temps de s’ennuyer en effet. Le planning d’activités établi par Frédérique Tournoux et son équipe, varié et complémentaire, culturel, sportif, de découvertes et de pratiques occupe bien le temps des enfants.

Cette semaine, l’accueil de loisirs organisé par le syndicat scolaire conduit le groupe des grands (le groupe des petits la semaine précédente) à un stage poney qui véritablement passionne les participants. Et pendant ce temps, l’autre groupe vaque sur d’autres sites puisque des sorties sont au programme : piscine, cinéma, évasions diverses…

La dernière semaine sera consacrée aux « jeux de kermesse » pour un final en apothéose avec les parents, les amis. Rendez-vous leur est donné au pôle éducatif vendredi 31 juillet à partir de 18 h pour clôturer « en fête » ce mois de vacances partagées au centre avec les petits copains. Au programme, spectacle, musique, restauration…

Juillet 2015 : Accueil de loisirs : C’est parti !

« Pas le temps de s’ennuyer ! »…A peine le rideau est-il baissé sur l’année scolaire, aussitôt débute l’accueil de loisirs organisé par le syndicat scolaire au pôle éducatif ; accueil « à la carte » puisque les enfants âgés de 4 à 11 ans ont le choix « à la journée ou à la demi-journée ». Avec le soutien de la CC4R et de la CAF dans le cadre du Contrat Enfance, un ramassage dessert chacune des communes de résidence des inscrits.

Comme les années précédentes, Frédérique Tournoux, la directrice et son équipe ont organisé l’accueil en deux groupes, 4 à 6 ans et 7 à 11 ans avec un thème par semaine. Pour les plus grands d’ailleurs un mini-camp est au programme…

Le groupe des petits découvre actuellement la jungle à travers diverses activités. La seconde semaine, ils effectueront un stage poney. Au programme ensuite : Les schtroumpfs puis les activités classiques d’une kermesse.

La jungle, l’art d’être détective explorateur, un stage poney également et une semaine au bassin de Champagney sont au programme des grands.

Pour les deux groupes, les thèmes sont agrémentés de sorties : piscine ou cinéma, visite de grottes ou d’une miellerie… Des vacances prometteuses en quelque sorte !...

Juillet 2015 : Presque les vacances !…

Et pourtant ! L’école n’était pas finie… Corinne Briot et Sandrine Chabod, « les maîtresses du cycle 3 », ainsi que quelques parents bénévoles, ont permis aux enfants de vivre ensemble une journée à la fois ludique et éducative, de découverte et de pratique aussi, la veille des vacances.

« Pourquoi aller loin alors que l’on dispose d’installations sur place ? ». Même la chaleur ambiante n’a pas freiné l’enthousiasme des écoliers deux classes, au contraire. Sac à dos, ils sont partis sur le chemin balisé du tacot à travers la forêt communale et jusqu’au site de loisirs de Renaucourt. Pique-nique et jeux ont bien occupé le temps méridien dans le cadre verdoyant de l’espace. Puis tout le monde « s’est jeté » à l’eau dans la piscine, espace connu pour la plupart, de découverte pour quelques-uns mais « ô combien rafraîchissante pour tous ! ». La baignade a duré deux heures avant que le bus ne vienne chercher les petits écoliers pour les ramener au pôle éducatif.

Les 20 et 21 juin2015 :

Diaporama réalisé par Francis Roch, président du Comité des fêtes de Villers-Vaudey : https://picasaweb.google.com/110672...

Photo d’Evelyne Joly au quizz histoire

Course du Tacot 2015 :

PDF - 30.6 ko
Résultats
PDF - 34.5 ko
Par catégorie

Juin 2015 : Education et citoyenneté avec le tour cycliste

Pour la douzième année consécutive, Corinne Briot et ses élèves des classes CM1 et CM2 ont participé au tour cycliste organisé par l’USEP. « Des habitués » en quelque sorte ! En fait la rigueur nécessaire au regard des risques pris en groupe sur la route nécessite chaque fois tout un travail pédagogique en amont de la sortie tels que la participation à un gymkhana pour vérifier la maniabilité et la maîtrise du vélo par chacun des participants, le contrôle technique préalable, la connaissance du code de la route ou encore la lecture de carte et les règles de sécurité. D’ailleurs, avant de se lancer sur les routes principales, une première sortie a eu lieu « pour répéter » sur les bords de Saône.

Pour ces sorties, l’enthousiasme est là, parents et amis de l’école sont nombreux pour les encadrer…

Et lorsque tout est prêt … le groupe s’élance sur la route, respect des consignes et des autres sont de règle au service de l’esprit citoyen. Ce fut le cas pour les jeunes cyclistes qui ont ainsi rejoint Oyrières en passant par Volon, Roche, Delain et Montot.
Là, ils ont retrouvé les écoliers de Rigny et Gray-la-Ville pour le pique-nique, autre temps fort de la journée avant de prendre le chemin du retour par le même itinéraire.

Juin 2015 : L’Amicale fête ses 30 ans ce week-end : 20 et 21 juin 2015

L’association a été créée en 1985 pour être le support juridique d’activités post et périscolaires. Elle s’est depuis développée et fédère aujourd’hui 22 sections culturelles, sportives, technologiques…450 adhérents venant de 88 communes différentes !

Pour son trentième anniversaire, l’Amicale a établi un programme riche et varié avec notamment des jeux inter-villages et un fil conducteur … les années 80 !

Tout commencera samedi à 10 h 30 avec le défilé – et déjà des surprises ! – des 14 équipes (15 communes) allant de la mairie au pôle éducatif : déambulation gaie et musicale avec l’harmonie de Pin et une musique venue d’ailleurs.

Après l’apéritif concert et le repas, les jeux débuteront… A 18 h spectacle donné par la section danse de l’association. Le soir, dîner spectacle assuré par « Les succès fous » : chansons françaises des années 80, 30 chanteurs interprétés, plus de 100 costumes et tableaux.

Dimanche, reprise des jeux à 9 h, course du tacot (12 km) et … Fête de la musique toute la journée avec 4 groupes présents et des musiques différentes : Univers Pop, musique latino américaine, école de cornemuse, Les Chum’s… en présence de Miss Haute-Saône !

Et le soir « Top 50 », grand feu d’artifice « années 80 » bien sûr.

Deux jours de fête pour se rencontrer, se rappeler, s’amuser, se défier… Buffet, buvette durant les 2 jours.

Juin 2015 : fête de la musique

Le trentième anniversaire de l’Amicale les 20 et 21 juin… Ce sont les jeux inter-villages (14 équipes engagées) …

C’est aussi :

- le spectacle de danse avec la section de l’Amicale

- le dîner spectacle sous chapiteau avec « les succès fous » et la nuit dansante

- la course du tacot

- la fête de la musique avec 4 groupes

- le feu d’artifice.

Animation durant deux jours. Venez nombreux.

Pour les personnes inscritent sur facebook : [>https://www.facebook.com/events/785...]

Juin 2015 : Des jeux inter-villages pour le trentième anniversaire de l’Amicale

Si depuis une trentaine d’années, le troisième week-end de juin est traditionnellement celui de la fête marquant la fin de saison de l’Amicale ou encore depuis plus de dix ans celui de la course du tacot, les 20 et 21 juin cette année feront figure d’évènement : Il s’agira de fêter les 30 ans de l’association. Entre anniversaire, course, fête de la musique, jeux inter-villages...l’animation sera intense tout le week-end.

L’Amicale ayant été créée à la périphérie de l’école, petit clin d’œil à l’histoire, les responsables de l’association ont convié à participer à ces jeux l’ensemble des communes scolarisant leurs enfants au pôle éducatif. Les communes alentours ainsi que les footballeurs de Combeaufontaine-Lavoncourt et leur président Vianney Allard se sont joints au projet. Une quinzaine d’associations ou communes (14 équipes, Recologne-les-Ray et Mont-Saint-Léger feront équipe commune) participeront à la rencontre.

S’agissant des jeux proposés et répartis sur les deux journées, ils ont été empruntés à la palette d’activités de l’Amicale (chant, scrabble, tarot, histoire, gymkhana, course du tacot...), adaptés aux infrastructures (pétanque, fléchettes...) ou sont plus classiques dans ces rencontres (tir à la corde, course de brouettes, de sac ou du garçon de café, skis tandem..).

Des jeux sont réservés aux enfants, d’autres aux adultes.

Une ultime réunion avec les "capitaines ou représentants des équipes" a permis de mettre au point règlements et horaires dans une ambiance déjà prometteuse.

Rendez-vous samedi 20 juin à 1O h 30 et en musique pour le défilé et l’ouverture des journées.

Mai 2015 : Tourisme et découverte

La randonnée mensuelle de l’Amicale a conduit les marcheurs au château Grillot de Chargey-les-Gray où les attendaient "Jeannot", local de l’Etape.

Une trentaine de marcheurs étaient au départ - "une satisfaction à cette période de la saison" pour Denis Chevalier, responsable de la section à l’association. Le groupe a ensuite découvert des calvaires (6 sont recensés sur la commune), les fontaines "attrium", la maison familiale... Une randonnée "conviviale comme chaque fois" de 11 km qui a conduit aussi les marcheurs à la découverte de la brasserie de la "Rente Rouge". Là, le propriétaire a expliqué le fonctionnement de la brasserie (malt...) et montré les matériels (cuves, machine d’embouteillage...)

Tout naturellement, une dégustation de "la bière de Chargey" a été proposé à tous ... une pierre à l’édifice de ceux qui considèrent que "le tourisme, c’est aussi la découverte des produits locaux".

Mai 2015 : Education et citoyenneté avec le tour cycliste

Pour la douzième année consécutive, Corinne Briot et ses élèves des classes CM1 et CM2 ont participé au tour cycliste organisé par l’USEP. « Des habitués » en quelque sorte ! En fait la rigueur nécessaire au regard des risques pris en groupe sur la route nécessite chaque fois tout un travail pédagogique en amont de la sortie tels que la participation à un gymkhana pour vérifier la maniabilité et la maîtrise du vélo par chacun des participants, le contrôle technique préalable, la connaissance du code de la route ou encore la lecture de carte et les règles de sécurité. D’ailleurs, avant de se lancer sur les routes principales, une première sortie a eu lieu « pour répéter » sur les bords de Saône.

Pour ces sorties, l’enthousiasme est là, parents et amis de l’école sont nombreux pour les encadrer…

Et lorsque tout est prêt … le groupe s’élance sur la route, respect des consignes et des autres sont de règle au service de l’esprit citoyen. Ce fut le cas pour les jeunes cyclistes qui ont ainsi rejoint Oyrières en passant par Volon, Roche, Delain et Montot.
Là, ils ont retrouvé les écoliers de Rigny et Gray-la-Ville pour le pique-nique, autre temps fort de la journée avant de prendre le chemin du retour par le même itinéraire.

Mai 2015 : Des « sages » en visite au pôle de services

La commune de Grand-Charmont (25) projette d’investir dans l’accueil des seniors. Autour de son maire, Denis Sommer, également vice-président en charge de l’Economie au Conseil Régional de Franche-Comté, le conseil des sages de la ville réfléchit à « quelle structuration ? quel accueil pour les aînés ? ».

Dans ce cadre, une délégation, conduite par Denis Sommer lui-même est venue à Lavoncourt visiter les installations portées et gérées par le CIAS du Val Fleuri. Du pôle de services labellisé Relais de Services Publics au foyer-logement en passant par les résidences individuelles d’Habitat 70, l’ensemble, présenté et exposé par Jean-Paul Carteret, a intéressé le groupe. « Une visite très enrichissante… » assure l’un d’eux, Roger Chopard, soulignant au passage « l’intérêt de la proximité et la possibilité, à cette étape de la vie, de choisir côte à côte entre la vie en collectivité dans un établissement et le pavillon individuel… ». L’ensemble du groupe penchant pour cette idée dans la mesure où « tous peuvent se retrouver à certains moments ».

Mai 2015 : Des fleurs pour le cadre de vie

"Au fil des années, les vivaces ont trouvé leur place et ont bien grandi...davantage de massifs ont été créés un peu partout en pleine terre... Petit à petit le fleurissement du village a pris la tournure envisagée" commente Claudine Salomon, conseillère municipale dans le précédent mandat mais toujours très impliquée dans le fleurissement. Pour elle "c’est la satisfaction de voir cette belle évolution pluri-annuelle" avec un bémol cependant "on aimerait l’implication d’un plus grand nombre".

Avec son aide et ses conseils, avec l’aide aussi de l’entreprise Chevalier, les employés communaux ont procédé aux plantations qui feront cette année encore le cadre quotidien de tous.

Parmi les nouveautés, un espace fleuri a été créé au cimetière, des espaces aménagés encore en pleine terre aux entrées du village. De nouveaux plants colorés et de l’osier apparaissent ici et là tandis que les bacs ont été peints durant l’hiver.

Mai 2015 : Une longue page d’histoire se tourne

Qui n’a pas connu, dégusté, apprécié "les vins Boudot" au siècle précédant et même, bien avant ? L’histoire a débuté au 19ème siècle avec Nicolas Boudot, propriétaire de la maison "habitation et café bistrot" qui a construit la première cave et "lancé l’entreprise" raconte à l’envi Paul, l’arrière petit-fils, retraité dans le Sud de la France et ancien maire de Lavoncourt de 1977 à 1988. Il fut le dernier de la lignée Boudot à la tête "des Vins Boudot".

Entre temps, son grand-père Paul puis son père Lucien "engagé volontaire durant la guerre 14-18" a entrepris, à son retour, de construire de nouveaux locaux et d’agrandir les caves..."une nécessité avec le développement de la société à cette époque". Paul, lui-même, après la seconde guerre a travaillé avec son père puis a repris l’entreprise avec son épouse Michèle. "Il a de nouveau fallu pousser les murs pour mettre en place l’embouteillage à Lavoncourt...Ce sont des milliers de litres qui ont été livrés dans tout le département et bien au-delà..."

Les deux enfants nés du couple, Franck et Jean-Christophe, tout en restant dans le domaine du vin se sont installés ailleurs. L’entreprise a cessé son activité. Ce fut la fin d’une belle histoire...La maison et l’ensemble des bâtiments ont été vendus à la famille Lelieur...

Les anciens bâtiments professionnels sont actuellement en cours de démolition faisant place à un grand espace à urbaniser...

Résidences séniors

Pour conforter le pôle des aînés existant, foyer-logement et logements voisins, ainsi que le pôle de services lui-même, le Syndicat du Val Fleuri fera l’acquisition du terrain sur lequel Habitat 70 envisage de construire des pavillons à l’intention des seniors. Ceux-ci trouveront dans le village l’ensemble des services dont ils ont besoin.

Mai 2015 : La gestion du cimetière numérisée

Au moment où de plus en plus de tombes sont abandonnées, la gestion du cimetière est un véritable questionnement pour les municipalités. « C’est un travail pluriannuel pour l’équipe municipale » confie le maire Jean-Paul Carteret « la transmission aux générations suivantes est importante, c’est l’histoire du village et des familles aussi ». La responsabilité est cette fois confiée à deux conseillères municipales : Valérie Péguesse et Alexandra Moiseaux.

Ce travail a commencé par la reprise des tombes abandonnées et l’application de la loi funéraire supprimant les installations dangereuses : stèles instables, grilles avec pics vers le haut… Ce fut ensuite la réorganisation du cimetière avec la création d’un carré militaire, les plus belles stèles ont été regroupées, création d’un jardin du souvenir pour les cendres. Les allées principales ont ensuite été enduites…

Pour faciliter les recherches par prénom, par nom, par date… être dans l’ère numérique et gagner du temps aussi, la municipalité a décidé de numériser la gestion du cimetière. L’entreprise Néocim a saisi l’ensemble des archives de concessions et celui des inhumés puis réalisé le plan du cimetière et le lever topographique de l’ensemble. Le logiciel gère désormais toutes les procédures de reprise des concessions et notifie systématiquement par alerte la fin d’une concession à renouveler ou non. Et comme les concessions sont de 15, 30 ou 50 ans, ce procédé sera bien utile à la mémoire pour l’avenir !…

Avril 2015 : Sur les traces des vikings

"C’est le thème proposé aux enfants durant cette première semaine des vacances..." prècise Jennifer Michelin, animatrice de l’accueil de loisirs organisé par le syndicat scolaire durant ces vacances de Pâques. Du bouclier au masque en passant par la fabrication de bâteaux et l’art de cette époque, les enfants fréquentant l’accueil ont alterné les activités manuelles, culturelles, sportives, de découverte...
Au programme également de cette semaine, une sortie au cinéma "Les nouveaux héros" et une chasse au trésor à travers le village... Autant d’activités ludiques et éducatives qui motivent les enfants, ravis de se retrouver chaque jour ouvrable au pôle.

L’accueil a lieu "à la carte", à la demi-journée ou à la journée avec ramassage l’après-midi dans chacune des communes de résidence des enfants accueillis et, durant ces vacances, les bons cAF et MSA sont déductibles du coût demandé aux familles.
Thême de la seconde semaine : Protège ta planète.

Contact : Frédérique Tournoux 03 84 92 05 73.

Avril 2015 : Les vétérans aiment la pétanque

Forte participation au tournoi vétéran organisé par le club de Lavoncourt : 32 triplettes venant de tout le département ont pris part à ce rendez-vous annuel « chaque fois convivial » sur les aires de jeux…et à la buvette où les bénévoles ont de nouveau donné de leur temps. Même les gaufriers ont chauffé malgré le soleil et le temps très printanier.

Par poules, les triplettes en ont décousu tout l’après-midi. A la table de marque Marcel Cavatz et Denis Fournier ont organisé les différentes rencontres…

S’agissant du classement, les vainqueurs sont Pascal Delplanque, Emile et Marguerite Rietmann de l’US Vesoul devant Patrick Gevrey, Jacques Riondet et Jean-Pierre Suillerot de la Pétanque arcoise.

Avril 2015 : Le théâtre fait recette

« Fidèle, notre public est encore plus nombreux cette année… » savourent Jean Joly, responsable et les acteurs de la section théâtre de l’Amicale « une section qui fête son 20ème anniversaire cette année ! ». Baptisés « les étoiles filantes », ils en riaient d’avance en apprenant puis répétant la pièce d’Yvon Taburet « Grand-mère est amoureuse »…un rire vite communiqué et cette fois partagé par les spectateurs qui ont pris part aux trois premiers rendez-vous de la saison théâtrale à la salle des fêtes de Renaucourt.

Au fil de chacune des représentations, les rires fusaient et les applaudissements nourris et répétés renforçaient les liens entre la scène et la salle générant l’enthousiasme des acteurs, renforçant ainsi les émotions partagées de part et d’autre.

Sur scène, c’est l’histoire d’une grand-mère qui annonce à sa famille et à ses enfants qu’elle est amoureuse. La pilule est dure à avaler. C’est aussi le regard inhabituel sur le troisième âge… »

Dans la salle, vite au diapason, le public est très réactif et apprécie le spectacle « dont la préparation a sans doute pris du temps…mais le résultat est là qui force le respect ». Bravo aux acteurs !...

Photographie : « Grand-mère est amoureuse »

Avril 2015 : La petite enfance à l’honneur

La Caisse d’Allocations Familiales initie cette « semaine de la parentalité … sous le label Parents, enfants, c’est votre semaine » dans tout le département en proposant des ateliers les plus divers dans différents lieux d’accueil des petits : crèches, micro-crèches, ludothèques… Ces animations sont ainsi offertes aux enfants mais aussi aux parents ou assistantes maternelles.

Deux ateliers étaient au programme à la ludothèque de Lavoncourt : « Dis-moi, c’est quoi le bruit ? » mardi matin et « Atelier jeux en bois » vendredi matin. Petits et grands, une vingtaine, accueillis par la directrice, Frédérique Tournoux, ont appris mardi « les méfaits du bruit » par le biais de l’association « Amapache ». Au moyen d’instruments musicaux notamment, Gilles Garneret et Bernard Rubi, tous les deux musicothérapeutes, créent de façon ludique un moment interactif avec le public tout en le sensibilisant aux sons et au bruit et en prévenant des dangers qui existent.

Présente à l’atelier, Francine Viennot, Conseillère Technique Parentalité à la CAF a précisé « la volonté de la CAF d’un vrai maillage territorial de la petite enfance jusque dans les petites communes pour être plus près des parents et des assistants maternels… il s’agit de renforcer les liens dans l’exercice de la parentalité. Ici, la ludothèque remplit justement ce rôle ».

Avril 2015 : « Grand-mère est amoureuse »

« Ca y est, nous sommes prêts !... » se réjouit Jean Joly, responsable des « étoiles filantes », troupe théâtrale de l’Amicale qui fête cette année son vingtième anniversaire soient autant de rencontres hilarantes « avec notre fidèle public ». Les acteurs de l’association en rient d’avance d’ailleurs… Ils donnent rendez-vous aux amateurs de comédie de boulevard les vendredis 17 et 24 avril, samedis 18 et 25 avril à 20 h 30, dimanche 19 avril à 15 h à la salle des fêtes de Renaucourt.

Cette année sur scène : « Grand-mère est amoureuse », comédie en trois actes d’Yvon Taburet …ou l’histoire d’une grand-mère qui annonce à sa famille et à ses enfants qu’elle est amoureuse. La pilule est dure à avaler. C’est aussi le regard inhabituel sur le troisième âge.

Des rendez-vous à ne pas manquer.
Contact : Jean Joly 06 76 44 05 34.

Avril 2015 : Foot : Plateau interclubs

Au stade Jules Rimet samedi, il suffisait d’assister aux rencontres pour mesurer l’enthousiasme et l’envie de jouer des 40 joueurs U10 et U11 venus du Football Club des 4 Rivières, de Membrey et de l’Entente Combeaufontaine-Lavoncourt. Equipes mixtes - les filles rivalisaient d’adresse avec les garçons - ou pas, tous se sont rencontrés avec la même motivation.

L’entente était de règle aussi entre les éducateurs des différents clubs Thibaut Troncin, Arnaud Jardel, Anthony Monnet, Mickaël Champion, Christophe Reverchon et Lucie Pagani.

Et s’il y eut un vainqueur à l’issue de ce plateau, ce fut, grâce au football, l’ambiance et la convivialité entre tous.

Mars 2015 : Jeux inter-villages : Ça se précise...

Pour fêter son trentième anniversaire les 20 et 21 juin prochains, l’Amicale organise des jeux inter-villages. 16 équipes de 15 à 20 participants représenteront les communes engagées... "l’objectif étant de faire participer des enfants, des adolescents, des adultes.

La seconde réunion des représentants des équipes a permis d’affiner les différents règlements validés d’abord par le CA de l’association. Diaporama à l’appui, Francine Riondel, en présence des responsables de chaque jeu, a présenté l’ensemble des jeux, les uns puisés dans le répertoire des activités de l’Amicale : scrabble, tarot, chant, histoire, course du tacot... les autres empruntés à la tradition de telles rencontres : garçon de café, tir à la corde, course de sac, course de brouettes, gymkhana.... 14 jeux au total qui se dérouleront sur l’ensemble des deux jours.

La manifestation dont le but "sera surtout de s’amuser ensemble autant que de concourir" précise Jean-Paul Carteret, président de l’association depuis sa fondation en 1985, sera agrémentée de différents concours (la plus belle brouette) mais aussi de spectacles et que l’"on fêtera l’été et la musique" avec la présence de plusieurs groupes déjà engagés.

Mars 2015 : A la découverte de « Ponts de pierre du Salon »

Au rythme d’un rendez-vous mensuel, les randonneurs de l’Amicale se retrouvent pour marcher, découvrir des sentiers nouveaux, apprécier l’environnement, partager ces moments conviviaux avec d’autres. La dernière sortie a permis au groupe de participer à l’édition 2015 de la Via Francigena cette fois sur le tronçon emprunté autrefois par les pèlerins entre Vaudey et Frasne-le-Château pour se rendre de Canterburry en Angleterre à Rome.

La prochaine randonnée aura lieu samedi 25 avril sur le circuit balisé des ponts de pierre du Salon dans le secteur Achey, Delain, Denèvre, Montot.

Départ en co-voiturage à 13 h 45 devant le pôle éducatif de Lavoncourt ou sur place à 14 h 15 devant l’église d’Achey.

Contact : Denis Chevalier, responsable de la section : 03 84 77 04 79 ou 06 52 87 05 11.

Février 2015 : Les écoliers sur scène au théâtre de Gray

« Le cadre est magnifique…un joyau de la culture…belle soirée… » Les qualificatifs allaient bon train à l’issue du spectacle donné par les écoliers de Lavoncourt, Authoison et Vellexon au théâtre de Gray(Deux classes par établissement). Venus nombreux, parents et amis, élus ont apprécié la qualité de la prestation des enfants mais aussi mesuré leur enthousiasme et partagé leur joie.

En fait, ce spectacle s’inscrivait dans le prolongement de l’enseignement musical à l’école depuis le mois d’octobre sous la conduite de Françoise Rebeau-Lyet, professeur à l’école départementale de musique. Elle est intervenue dans les classes une fois par semaine pour l’apprentissage des chants et la mise en scène. Au théâtre, l’opéra pour enfants « Marco Polo et la princesse de Chine », accompagné au piano par Didier Réty fut « un vrai régal » dont l’initiative revient aux enseignantes.

Février 2015 : Du Canada à la banquise…

Thème adapté au temps qui passe : les enfants qui fréquentaient le traditionnel accueil organisé par le Syndicat scolaire ont découvert une partie de la faune et de la flore du Canada et de la banquise. De l’érable à l’aurore boréale, des castors aux pingouins, des indiens à la banquise…le programme concocté par Frédérique Tournoux et l’équipe d’animation a passionné les enfants appliqués dans les activités manuelles, curieux dans les découvertes ou actifs encore dans le volet culinaire ou la poterie. Une sortie à la patinoire et une autre au cinéma ont agrémenté encore cette quinzaine de vacances à la fois ludiques et éducatives.

Février 2015 : Des jeux inter-villages pour les 30 ans de l’Amicale

Créée en milieu scolaire et périscolaire au cours de l’année scolaire 1985-86, simplement pour être le support juridique du premier Aménagement du Temps Scolaire, l’Amicale fêtera ses 30 ans les 20 et 21 juin prochains...D’où l’idée du CA de l’association d’inviter les communes et les associations des villages ou communes fondatrices du Syndicat scolaire qui gère actuellement le pôle éducatif mais aussi les communes membres du Val Fleuri et des alentours à participer à l’évènement sous la forme d’une rencontre inter-villages.

Le week-end retenu coïncide avec la fête de la musique et, déjà plusieurs groupes sont engagés et apporteront rythme et gaieté à la manifestation. S’agissant des jeux proposés et qui s’affineront au fil du temps quant au règlement et à l’organisation, ils ont été présentés et expliqués aux représentants des communes engagées. Des jeux puisés dans la panoplie des sections de l’Amicale (scrabble, tarots, pétanque, chant, histoire...), plus classiques pour ce genre de rencontres (Course de sacs, tir à la corde, garçon de café, course d’échasses...) ou autres tel le gymkhana.

A ce stade de l’organisation, chaque village engagé compose son équipe, un ou plusieurs représentants par jeux sachant que des jeux sont réservés aux enfants et d’autres à des adultes...A mesurer l’ambiance de la première réunion de préparation, "la convivialité et l’amitié prévaudront durant cette rencontre" que tous espèrent véritablement estivale le jour aussi où débutera l’été !

Janvier : Environnement neigeux pour les randonneurs

La première randonnée de l’année pour les marcheurs de l’Amicale s’est déroulée dans un cadre inhabituel mais « ô » combien apprécié : la neige du matin avait recouvert le sol et incité les uns à rester au chaud, les autres à partager ce moment sur le chemin du tacot. Une bonne trentaine était ainsi au départ …Fidèle à son habitude, le responsable, Denis Chevalier a parlé « histoire des villages » et notamment cette fois le patrimoine de la commune de Lavoncourt : retable, motte féodale, fontaines, mairie…Il a évoqué aussi les empereurs qui sont passés à Lavoncourt et cette lettre retrouvée dans le grenier du château de Ray-sur-Saône signalant « le passage des empereurs de Russie et d’Autriche au village ». Il a bien sûr aussi commenté leur arbre familial proche et dit qu’entre Dijon et Vesoul, l’empereur avait trouvé un arrêt possible au relais poste de Lavoncourt appartenant alors à l’aubergiste Mr Clerc. L’après-midi s’est prolongé autour de la galette des rois comme toutes les autres sections de l’association.

Janvier : Des rêves et des projets au Val Fleuri

Le traditionnel moment des vœux au foyer-logement a rassemblé autour des résidents le personnel de l’établissement, les partenaires du pôle de services, les élus et membres du syndicat intercommunal du Val Fleuri représentant les communes adhérentes...

Au nom du conseil d’administration, Jean-Paul Carteret, président de la collectivité a "rappelé le chemin parcouru depuis quelques années, la rénovation du foyer-logement et la création du pôle de services juste à côté... Ce qui rapproche les services non seulement du foyer et du village mais des populations de tout le secteur". Il a souhaité aux résidents "une bonne année et de tous les retrouver dans un an pour partager ce même moment rêvant au passage d’une vraie vie de famille dans cette petite unité...une vie de famille partagée avec le personnel dont il mesure l’évolution du travail, la nécessaire adaptation professionnelle auprès des résidents mettant en avant la solidarité et l’entraide qui s’imposent à tous".

Evoquant l’ensemble des services proposés, il a remercié les partenaires qui oeuvrent régulièrement sur le site et notamment les différents services de santé ou d’action sociale (kinésithérapeutes, opticienne,infirmiers, médecins...) mais aussi la borne visio-services, La Poste...

Janvier : Diplômes et promotions chez les sapeurs-pompiers

La récente cérémonie de vœux à la caserne des pompiers a été l’occasion pour Cyrille Bonnaventure, commandant le Centre de secours, et Fabrice Taihardat, directeur départemental du SDIS.

Des diplômes ont d’abord été remis aux Sapeurs Vincent Grossaule, Simon DAMIDEAUX et Sébastien BILLERY (attestation de réussite pour les Module transverse équipier et Module opérations diverses, diplôme d’équipier SPV en INC et mission de secours, diplôme de secouriste premiers secours en équipe Niveau 1 et 2, diplôme d’équipier de SPV en Secours Routier, diplôme d’équipier de SPV de Secours à personnes en équipe).

L’attestation COD1 -Conducteur d’engin-pompe a été remise au sapeur David Gross et le diplôme de chef d’Agrès pour secours à personne au caporal Pascal Vieillet.

Le sergent Patrice Flament a reçu l’attestation de recyclage FPMA chef d’agrès.

S’agissant des promotions, le Caporal-chef Bernard JEUDY, sapeur-Pompier au CPI de Fouvent Saint Andoche a fait valoir ses droits à la retraite. Il reçoit les galons de Sergent honoraire tandis que le sapeur Vincent GROSSAULLE reçoit l’appellation de Première Classe. Cyrille Bonnaventure est promu adjudant-chef.

La médaille du mérite, échelon bronze a ensuite été remise au Caporal-chef Yves Courbet et au sergent-chef Patrice Flament par le Commandant Richard Verguet et par le capitaine Frédéric Ribart, respectivement président et trésorier de l’Union Départementale des sapeurs-pompiers tandis que la présidente locale, Mélitine Flament leur a remis un chèque destiné à l’œuvre des pupilles..

Janvier : Les pompiers davantage sollicités en 2014

La traditionnelle cérémonie des vœux des sapeurs-pompiers s’est déroulée à la caserne en présence du Colonel Tailhardat, commandant départemental des sapeurs-pompiers, des représentants des centres alentours, des associations locales, des artisans et commerçants, des élus...

"Cette première rencontre de l’année est chaque fois l’occasion de rendre compte du bilan opérationnel de l’année écoulée..." rappelle Cyrille Bonnaventure, commandant le Centre d’Intervention de Lavoncourt. "En 2014, le Centre a été sollicité à 193 reprises sur le secteur de 1er appel pour 172 en 2013, Soit une augmentation de 12%. Il s’est agi de 135 Secours à Personnes (132 en 2013),16 Incendies (22 en 2013), 42 Opérations diverses (18 en 2013)...Et 12 autres sollicitations sur le secteur de deuxième appel pour épauler les centres voisins...Notre secteur a connu une faible hausse des interventions en secours à personne, mais une augmentation des interventions pour opérations diverses".

Au registre des satisfactions, Cyrille Bonnaventure annonce "l’intégration prochaine de quatre nouveaux sapeurs-pompiers qui viendront compléter l’effectif..." Avec l’arrivée de quatre déjà en 2014 (Vincent Grossaule, Cédric Poissenot, Stéphane Guého, Simon Damideaux), le Centre compte actuellement 17 Sapeurs-pompiers dont une infirmière et un infirmier en double engagement, 4 Sous-officiers, 13 Caporaux et Sapeurs.

Si Simon Damideaux est le symbole d’une affectation à la fois du CPI de Vauconcourt et du Centre de Lavoncourt, Stéphane Guého et Sébastien Billery sont eux celui de la mise à disposition par une entreprise (Lora Distri à Renaucourt) ou d’une collectivité (Lavoncourt) pour des interventions durant le temps de travail.

Des propos repris par le Colonel Tailhardat qui a rappelé "les réunions d’informations tenues dans les casernes afin de sensibiliser les élus sur le recrutement de sapeurs-pompiers"

Enfin l’importance de l’Amicale des sapeurs-pompiers que préside Mélitine Flament a été saluée pour "son dynamisme, le lien social qu’elle crée, sa générosité (téléthon et œuvre des pupilles).

25 janvier 2015 : La "clé" des chants

Invitée par le maire Pierre Relange et son conseil municipal, la "Clé" des chants de l’Amicale s’est produite à Le Pont de Planches à l’occasion du repas offert aux aînés du village ce dimanche 25 janvier. Vite au diapason, les convives ont chanté avec le groupe. Joli moment aussi sympathique que convivial.

24 janvier : L’Entente Combeaufontaine-Lavoncourt a quarante ans !

Issue de la fusion des clubs de football de Combeaufontaine et de Lavoncourt, l’entente a été portée sur les fonds baptismaux en 1975 et fête cette année ses quarante ans... Après plusieurs années en promotion de Ligue pour l’équipe fanion dans les années 80 qui ont permis d’accumuler bien des souvenirs, le club c’est aujourd’hui deux équipes séniors - l’équipe A en première division de district - et des équipes de jeunes dans différentes catégories, une école de football...et de nombreux bénévoles chaque semaine pour encadrer entraînements et rencontres.

A l’occasion de la fête des sapins et du repas annuel des footballeurs, chacun a pu mesurer le chemin parcouru depuis une quarantaine d’années. En accueillant les présents, le président du club Vianney Allard n’a pas manqué justement de remercier les bénévoles qui "souvent depuis longtemps - une pensée pour Michel Larue, Le Mitch, ont permis au club de vivre et d’apporter aux jeunes et aux joueurs l’encadrement nécessaire même si, il faut le reconnaître, ce n’est pas toujours facile". Mais le club est là et bien là à la satisfaction des cinq présidents - tous présents - qui se sont succédés à la tête du club : Jean-Paul Carteret, Luc Troncin, Yves Delhier, Romain Moliard et Vianney Allard.

Alors si l’embrasement des sapins est un prétexte, nul doute que ces retrouvailles annuelles sont un véritable plaisir pour tous.

Janvier 2015 : Les rois à la cuisine

Jamais à court d’idées, la responsable de la section cuisine de l’Amicale, Sandrine Faivre, a su pallier l’indisponibilité de l’animateur Gilles Saget, blessé à la main. Pour maintenir, coûte que coûte, la première soirée « cuisine » de l’année, elle a mobilisé les « savoir-faire » des adhérents de la section qui ont ainsi fait apprécier leurs talents culinaires : flamenküche, quiche, pizzas…Tous les ingrédients étaient ainsi réunis pour partager ce moment amical, d’autant plus qu’il coïncide avec la galette des rois offerte par l’association, comme à chacune de ses sections…

Janvier 2015 : Histoire des villages : Tout un programme !

Réunion de rentrée pour la section histoire des villages de l’’Amicale de Lavoncourt, animée par Evelyne Joly. Au menu de ce début d’’année pour... le programme des activités 2015.

Les rendez-vous aux archives reprennent avec l’’aide aux recherches du passé des villages et des anecdotes qui animeront les après-midis de conférences dans les villages alentours. La prochaine aura lieu à Beaujeu le 23 janvier prochain, suivront Montot, Fouvent, Ray et Lavoncourt.

L’’équipe a décidé d’’aller lire des anecdotes villageoises une fois par mois au foyer-logement de Lavoncourt afin d’’animer les après-midis des résidents, nombreux sont les bénévoles qui se sont proposés.

Par ailleurs les membres planchent non seulement sur les prochaines conférences mais aussi sur les jeux, sous forme de quizz ou de charades à l’occasion de la fête organisée en juin prochain pour les 30 ans de l’’amicale.

Des retrouvailles conviviales mensuelles à l’’Etape et des sorties découvertes sont également au programme de cette année.

Les adhérents ont clôturé la séance de travail par la traditionnelle galette des rois.



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF